livre

jeudi 18 juillet 2019

Dernier coup de poing

Homme aux mille vies, Gérard Gartner, qui fut boxeur et dont nous avons présenté le travail de sculpteur avant destruction dans le N° 56 (28 mars 2016) est aussi un écrivain. Avec Dernier coup de Poing, il impose un style qui donne toute la puissance nécessaire au crochet du droit qu’il envoie à la tête de LA BOXE pour lui faire rendre ses dents, à cette BOXE lorsqu’elle commence à NIER ses propres valeurs pour rentrer dans le rang de l’absence d’éthique et de style qui caractérise la société du spectacle.

par Gérard Gartner

Lire

jeudi 18 juillet 2019

À la rencontre l’Alberto Giacometti

Gérard Gartner, qui fut entre autres choses boxeur et sculpteur, a connu Alberto Giacometti. Il livre aujourd’hui un livre d’analyse et de témoignage sur l’homme et l’œuvre. Précis, parfaitement documenté, il propose une approche de cette œuvre dans laquelle il relève comme le montre le passage présenté ici une parenté "psychique" qui se noue autour de la question de la destruction. Pour mieux comprendre l’enjeu de ce terme et de la chose même, il faut alors consulter dans TK-21 les numéros 53 (décembre 2015 et 56 (mars 2016) dans lesquels des vidéos présentent ce qu’il a fait, lui Gérard Gartner de ses propres œuvres.

par Gérard Gartner

Lire

dimanche 26 mai 2019

Ils parlent de batailles....

En prélude au débat Alexander Kluge — Jean-Yves Jouannais à la Maison Heinrich Heine à Paris le 29 septembre 2018, Alexander Kluge a souhaité s’entretenir avec l’écrivain français Jean-Yves Jouannais autour de MOAB, son dernier livre qui venait de paraître. Ils ont partagé leur intérêt pour les batailles, les lieux où elles se passent et les micro-événements qui les tissent, plus essentiels à la pensée et à la vie que les victoires ou les défaites, comme l’avait déjà parfaitement compris le Stendhal de La chartreuse de Parme qui décrivit Waterloo vu à travers la seule expérience du jeune Fabrice Del Dongo.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 26 mai 2019

Mémoire au cœur

Christine Delory-Momberger quitte les rives sages de la réflexion universitaire pour se lancer dans l’aventure d’un travail de réminiscence avec images nombreuses et poèmes rares. L’ensemble met en scène un voyage à travers l’épaisseur de la perception du temps, du temps de la psyché plus que de l’histoire, du temps des vécus émotionnels plus que des faits, du temps porté par des images qui sont elles-mêmes des images d’images, du temps embrouillé d’une histoire familiale remplie d’exils qui traversent l’Europe entière sur des générations. Elle en tire un livre en trois volumes publié aux édition Arnaud Bizalion.

par Christine Delory-Momberger et Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 28 avril 2019

Logiconochronie — XXXVII

Le travail inlassable de Michel Giroud et de la traductrice Sabine Wolf avec les Presses du réel, nous permet de prendre connaissance du texte d’Hugo Ball, l’un des fondateurs de Dada, et d’entrer dans les arcanes de ce mouvement par une porte rarement empruntée. Avec Le mot et l’image, ils nous offrent un extrait (1916-1917) du journal de Hugo Ball La Fuite hors du temps qui raconte la naissance de Dada à Zurich.
Ainsi se poursuit, ici, cette interrogation sur les manières de concevoir l’œuvre d’art entre XXe et XXIe siècle

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 1er avril 2019

Solo ma non troppo

Solo ma non troppo publie des livres d’artistes, des livres de dessin. Editeur, il travaille depuis des années pour montrer l’art qu’il aime, loin des grands courants et des modes.

par Martial Verdier , Solo ma non troppo et Virginie Rochetti

Lire

lundi 1er avril 2019

Bernard Stiegler, par-delà Heidegger

Il me semble que cela faisait très longtemps qu’un philosophe, en France, n’avait pas inventé – littéralement – de nouveaux concepts.

par Guillaume Basquin

Lire

lundi 31 décembre 2018

Logiconochronie — XXXIII

Clé, poignée, poussée, pas d’effort, pied, jambe, ventre, tête, tout d’un coup, puis refermer la porte aussitôt. En gros, c’est blanc, blanc et gris et transparent.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Charbon

“These pages will spontaneously combust. Be careful. Charbon burns. Accept me as I am” – Alex Housset
En entrant dans l’intimité de la scène alternative parisienne, CHARBON dresse le portrait d’une nouvelle génération d’artistes : auteurs, photographes, illustrateurs, performeurs, musiciens, poètes.
Kahl Editions, en collaboration avec le collectif Black New Black, a ressemblé pas moins de 50 intervenants, avec un point commun : une singularité créative à Paris.
CHARBON, c’est le premier tome de la collection de livres UNDER. CHARBON, c’est aussi un film réalisé par Elora Thevenet.

par Guillaume de Sardes et Laureline Dargery

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Charbon

“These pages will spontaneously combust. Be careful. Charbon burns. Accept me as I am” – Alex Housset

par Guillaume de Sardes et Laureline Dargery

Lire


|