Cerveau

Élément central du fonctionnement vital et psychique, le cerveau est chez l’homme l’organe sans lequel la relation entre corps et monde, pensée et affectivité, serait impossible. Il a en particulier la capacité d’établir un codage commun entre ses deux hémisphères comme d’établir une interface entre ce qui constitue la réalité matérielle et les possibilités de la comprendre.

Élément principal du système nerveux central, le cerveau est constitué en particulier de deux hémisphères au fonctionnement relativement spécialisé et des éléments qui les relient et les prolongent, d’un système limbique hérité des mammifères primitifs et d’un tronc cérébral. Composé d’environ 100 milliards de neurones, il est, selon la formule de Jean-Pierre Changeux, « un système auto-organisé “ouvert” et “motivé”, producteur de représentations qu’il projette sur le monde extérieur ».
Courant électrique et composés chimiques en assurent le bon fonctionnement. Ils permettent la réversibilité du passage des « informations » entre ce qui est reçu du « dehors » et ce qui est construit au « dedans ». La faculté majeure du cerveau est de simuler le monde extérieur. Il le fait le plus souvent en vue de permettre à l’individu qu’il constitue d’agir sur le monde ou du moins de s’y maintenir vivant. Cela implique, à chaque moment et selon les situations, que soient activés des ensembles de neurones souvent éloignés les uns des autres dans l’espace matériel que constitue le cerveau.
Si, d’après Alain Berthoz et comme l’a montré Llinas, « l’origine de la pensée réside dans la nécessité de bouger, dans le mouvement », on peut aussi dire avec lui que la puissance propre du cerveau semble bien être la simplexité, cette faculté de transformer des ensembles complexes de données et d’informations liées à des situations souvent nouvelles par des réponses simples.

lundi 25 février 2019

Concerto sans fin...

Dans la dernière partie de l’entretien que nous a accordé Alexander Kluge à l’automne, c’est à une approche plus précise de la signification du mot sentiment qui donne le titre à son aventure littéraire hors norme intitulée Chronique des sentiments, dont P.O.L. publie le deuxième volume (d’autres sont à suivre...), qu’il nous convie.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 25 février 2019

S02-E02

"Vite, vite que le temps ne se perde par peu d’amour"
Dante, Le purgatoire

par Virginie Rochetti

Lire

lundi 25 février 2019

Alerte aux Humains

Trop à sucrer, razzia ! J’en bave et des pas mûres À tout seul m’incorporer l’enflure
Frutti frotta, à vozig’ l’honneur, monseigneur Faut qu’ça saign’, que ça piss’, que ça pleure
(c’est l’caput de blaireau pas crevé qui vous cause : J’exigeai qu’on m’invite à bectance
pour la semblance et l’innocence, attifé blanc comme neige, en doublure de macab)

par Tristan Felix

Lire

mardi 29 janvier 2019

Vacillements du temps

Comment la notion de temps est soumise, aujourd’hui, à de hautes pressions.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 28 janvier 2019

Glee in Italian way

Classic 3.0 is an ironic reinterpretation of the great classical art. Born from the idea to give to the gestures of Greek-Roman myths a provocative meaning between fun and irreverence.

par Renzo Durante et Stefano Bergamo

Lire

lundi 28 janvier 2019

S02 - E01

"Vite, vite que le temps ne se perde par peu d’amour"
Dante, Le purgatoire

par Virginie Rochetti

Lire

lundi 31 décembre 2018

Solaye Nova

Olesya Münd est une alien, une étrangère. Etrangère dans son pays, étrangère dans son corps.
Les habitants des anciennes républiques soviétiques sont atteints d’une schizophrénie identitaire. Qui sont-ils vraiment ? Que sont devenus leurs anciens grands-frères ?
Et pour vivre ce sentiment jusqu’au bout, elle forme un alien dans son ventre…

par Martial Verdier et Olesya Münd

Lire

lundi 31 décembre 2018

TRACES

En 1983, Jacques Derrida joue son propre rôle dans un film de Ken McMullen, Ghost Dance. Il y répond notamment dans une scène devenue mythique à la question de la jeune Pascale Ogier — qui devait décéder l’année suivante : « Est-ce que vous croyez aux fantômes ? ». De sa réponse, ces quelques mots notamment eurent un effet assez durable.

par Télémaque

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Le Centre des Loisirs

Au fil des ans et des travaux, ma démarche me conduit de façon déterminante vers la mise en scène. J’aime reconstituer une image comme je pourrais composer une peinture.

par Benjamin Le Brun

Lire

mercredi 28 novembre 2018

KAIROS

C’est l’histoire d’une jeune fille blonde qui rencontre un couple ayant un désir et qui, l’entendant, les entraîna — en rusant — à le réaliser, pour une Nuit Blanche. C’est une histoire de fantôme.

par Télémaque

Lire


|