Société

La société est la forme que prend la « conscience de soi » de groupes humains. Elle est l’image « imprésentable » de l’homme lorsqu’il s’efforce de comprendre en quoi et comment il appartient à un ensemble plus vaste qui l’englobe et le détermine.

Groupe d’humains formant communauté, « la » société s’est globalisée au point d’être, sous certains aspects, devenue planétaire. Pourtant, cette société planétaire est elle-même composée d’une infinité de sociétés. Chaque « société » existe selon des modalités diverses et entretient avec toutes les strates temporelles qui constituent l’histoire humaine des relations différenciées.
Identité, aliénation, culture, droit, universalisme, langues, la société est le domaine où se forme le sens, qui, selon Marc Augé, est « la relation entre les uns et les autres, entre l’un et l’autre, en tant qu’elle est pensable, pensée, représentée et éventuellement instituée ».
Au cœur du fonctionnement des sociétés, on trouve la question de la croyance et de la formation du sens, c’est-à-dire celle des récits et des mythes, des fictions, qui leur permettent de « tenir ». La société est la forme que prend à un moment donné la « conscience ». Elle est l’image « imprésentable » de l’homme individuel, culturel et générique lorsqu’il se projette comme appartenant à un ensemble plus vaste.

vendredi 1er mai 2020

Ex-tension des frontières : le parasite en nous

Ce texte de Marie Barbuscia est une note d’intention rédigée dans le cadre d’un projet d’exposition et de performance à l’occasion de la 18e édition de la Nuit Blanche OFF qui aura lieu dans la nuit du samedi 3 au 4 octobre 2020 et permettra la mise en question des termes de frontières, marges et confins.

par Marie Barbuscia

Lire

vendredi 1er mai 2020

Covid-19 : sortir de la Terreur sanitaire

Voilà cinq semaines que le confinement de 67 millions de Français, inédit en soi, a commencé, sans que l’on entende beaucoup de voix discordantes.

par Guillaume Basquin

Lire

vendredi 1er mai 2020

Les fictives campagnes électorales

Les différents projets de fausses campagnes électorales conçues par Wanda Mihuleac et Alain Snyers posent la question de la relation entre l’art et le politique.

par Alain Snyers et Wanda Mihuleac

Lire

vendredi 1er mai 2020

Wanda Mihuleac ou la démocratie des sens — I

Dans son œuvre plastique proprement dite, Wanda Mihuleac brasse toutes sortes de matériaux, notamment d’origine naturelle. Confronter plusieurs disciplines artistiques apparaît donc inévitable dans la logique de sa démarche esthétique. De plus cette problématique rejoint certaines préoccupations philosophiques récentes.

par Wanda Mihuleac

Lire

vendredi 1er mai 2020

Scott

Scott Batty est un artiste discret, très discret et pourtant il a une voix et un travail pictural puissants. Il a exposé au début de l’année à la galerie Hors Champs avec Jonathan Bougard qui a profité de son séjour à Paris pour réaliser « à l’arrache » ce petit film. On y entend Scott Batty chanter et on y découvre quelques-uns de ses dessins.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 1er mai 2020

Aldo Caredda #3

Pour cette nouvelle pose d’empreinte Aldo Caredda nous emmène au BAL.

par Aldo Caredda

Lire

vendredi 1er mai 2020

La spiritualité païenne — V

« Le discours par lequel les faibles prennent le risque de reprocher au fort l’injustice qu’il a commise s’appelle parresia »

par Pedro Alzuru

Lire

mercredi 1er avril 2020

La spiritualité païenne — IV

Pedro Alzuru, philosophe vénézuélien vivant en exil en France depuis un an poursuit la publication de son ouvrage autour des derniers séminaires de Michel Foucault, texte qu’il a écrit directement en français. Dans ce passage il analyse le "connais-toi toi-même" à travers sa postérité dans la pensée épicurienne et stoïcienne.

par Pedro Alzuru

Lire

mercredi 1er avril 2020

LiFang

L’œuvre de LiFang est à l’image de l’artiste : intemporelle et mouvante, légère et profonde, joyeuse et dramatique. Sa peinture est l’expression d’une intériorité ouverte sur le monde.

par LiFang et Marjorie Keters

Lire

samedi 29 février 2020

La spiritualité païenne — III

Pedro Alzuru, philosophe vénézuélien vivant en exil en France depuis un an poursuit la publication de son ouvrage autour des derniers séminaires de Michel Foucault, texte qu’il a écrit directement en français. Dans ce passage il revient sur la célèbre formule qui ornait le temple de Delphes : Connais-toi toi-même, une injonction à laquelle il semble que nous n’ayons guère été capables de répondre !

par Pedro Alzuru

Lire


|