Société

La société est la forme que prend la « conscience de soi » de groupes humains. Elle est l’image « imprésentable » de l’homme lorsqu’il s’efforce de comprendre en quoi et comment il appartient à un ensemble plus vaste qui l’englobe et le détermine.

Groupe d’humains formant communauté, « la » société s’est globalisée au point d’être, sous certains aspects, devenue planétaire. Pourtant, cette société planétaire est elle-même composée d’une infinité de sociétés. Chaque « société » existe selon des modalités diverses et entretient avec toutes les strates temporelles qui constituent l’histoire humaine des relations différenciées.
Identité, aliénation, culture, droit, universalisme, langues, la société est le domaine où se forme le sens, qui, selon Marc Augé, est « la relation entre les uns et les autres, entre l’un et l’autre, en tant qu’elle est pensable, pensée, représentée et éventuellement instituée ».
Au cœur du fonctionnement des sociétés, on trouve la question de la croyance et de la formation du sens, c’est-à-dire celle des récits et des mythes, des fictions, qui leur permettent de « tenir ». La société est la forme que prend à un moment donné la « conscience ». Elle est l’image « imprésentable » de l’homme individuel, culturel et générique lorsqu’il se projette comme appartenant à un ensemble plus vaste.

samedi 1er mai 2021

Renverser Vénus au temps de la Covid-19

Le 1er avril, au Bois de la Cambre à Bruxelles (et ce n’est pas un poisson d’avril…), a eu lieu une hallucinante chasse à l’homme (et à la Vénus, on le verra) par la cavalerie de gendarmerie mobile belge, alors qu’une jeunesse nombreuse manifestait contre les restrictions sanitaires en se tenant pacifiquement , souvent sans masque.

par Guillaume Basquin

Lire

samedi 1er mai 2021

LA DINITER

Stéphane Godard a été un enfant exceptionnel.
La vie de Stéphane Godard a surtout été marquée par un pouvoir exceptionnel de résilience. Il a trouvé, grâce à l’écriture, sa place dans une société pourtant peu tendre avec ceux que l’existence n’a pas épargnés.

par Jean-Francis Fernandès et Stéphane Godard

Lire

samedi 1er mai 2021

Le Trash : l’esthétique des ordures

Le Trash : crasse, ordures, déchets, est une catégorie esthétique de plus en plus étudiée en Occident, bien qu’elle soit moins connue que la catégorie Kitsch, avec laquelle elle présente des similitudes et des différences.

par Pedro Alzuru

Lire

samedi 27 mars 2021

Faces of Homelessness II

Homelessness is a worldwide problem. Living in downtown Chicago, I am confronted with it every day as I go about my daily life. I see so many different faces, each with a unique and compelling story about how they wound up on the streets requesting money from strangers. Our society is moving in the direction of shredding the social safety net, which will make the lives of our most vulnerable fellow-citizens that much harder.

par Jeffrey Wolin

Lire

samedi 27 mars 2021

Bruno Beucher

Ce qui m’intéresse c’est d’aller à la rencontre de gens simples qui en général apprécient que l’on puisse parler d’eux et montrer leurs particularités, professionnelles ou personnelles.

par Bruno Beucher

Lire

samedi 27 mars 2021

Un souffle d’éternité

Hier on observait d’abord des tuyaux d’orgues dont les sons convoquent le sacré, aujourd’hui on se focalise sur les respirateurs artificiels qui ont préservé tant de vies. Ici, l’art rencontre réellement la vie.

par Dominique Moulon

Lire

lundi 1er mars 2021

Xénophilie, xénophobie

Philosophe vénézuélien en exil à Paris, Pedro Alzuru a rassemblé en un livre ses réflexions sur L’esthétique et ses bords. Blocs autonomes, les parties de ce livre, forment comme autant de briques d’une construction en perpétuel devenir. Xénophilie, xénophobie évoque la question de l’hospitalité, sujet cher à Jacques Derrida comme à Emmanuel Levinas ou à Edmond Jabes en prenant pour point de départ la forme qu’a prise cette question dans l’Odyssée.

par Pedro Alzuru

Lire

lundi 1er mars 2021

Vacance

J’ai découvert il y a quelques années à l’occasion d’un voyage à Montpellier l’application « vignette » de mon smartphone. Elle propose dans un format carré qui évoque celui de mes polaroids des années 1990, une belle saturation des couleurs et un léger vignettage qui produit une impression de resserrement de la vision vers une intériorité subjective et onirique.

par Yannick Vigouroux

Lire

samedi 30 janvier 2021

Covid-19, une syndémie

Avec l’analyse de deux "tracts", l’un de Philippe Forest, l’autre de Barbara Stiegler, on tentera ici de mieux comprendre ce qui nous arrive entre surveillance généralisée et tsunami médiatique incessant.

par Guillaume Basquin

Lire

samedi 30 janvier 2021

Les enfants exceptionnels III

Madame le Ministre,
Par la presse et par mon entourage, j’ai eu connaissance de vos positions et de votre action pour l’humanisation des hôpitaux et des institutions en faveur de l’enfance handicapée.

par Jean-Francis Fernandès

Lire


|