essai

samedi 6 août 2016

La nouvelle constellation du Centaure

Le 4 décembre 2002, à l’occasion d’un entretien en vue de Heiner Müller et Alexander Kluge arpenteurs de ruines. Le grouillement bariolé des temps (éd. de L’Harmattan, coll. DA – De l’Allemand, 2004), nous avions offert à Alexander Kluge, dans son antre de Kairos-Film, avec des fleurs de sel de Guérande, les fleurs de la bouche du Fardeau de la joie, de et sur Friedrich Hölderlin.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

Lire

mardi 26 avril 2016

Logiconochronie — VIII

Remonter le temps parfois s’impose. Ces aphorismes datent de 2001-2002. Des extraits de cet ensemble ont été publiés en 2002 dans une revue désormais disparue. La version intégrale, à peine retouchée, s’avance ici à un moment plus opportun.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

mardi 26 avril 2016

Inventaire des résistances


Albrecht/d. (1944-2013) fut artiste, éditeur, musicien, chacune de ces activités se déployant en une nébuleuse d’activités secondaires (performer, activiste, créateur d’instruments sonores). Grâce à ces modulations, il lui fut possible de modifier le cap autant que nécessaire. Il disparaissait de la scène artistique pour réapparaître là où nul ne l’espérait, selon une technique propre à la guérilla, technique décrite à sa façon par Martha Rosler en 2008 dans le cadre d’un entretien mené avec l’historien d’art, Stephen Wright :

« Pour vous répondre d’une façon un peu romantique, je suis un peu comme une combattante de rue, qui donne un coup de poing, court ensuite se cacher derrière une barricade, avant d’en redonner un. »

par Stéphane Le Mercier

Lire

mardi 26 avril 2016

« Heidegger en Crimée » la remise du philosophe

Célèbre en Allemagne, le cinéaste et écrivain Alexander Kluge ne jouit en France que d’une réputation d’estime. Il fait cependant la Une pour un livre traduit en Français, La chronique des sentiments, qui paraît aux Éditions P.O.L.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

Lire

lundi 28 mars 2016

Logiconochronie — VII

Pour une fois remonter le temps et passer par Jena, (c’était en 1997) pour interroger les sursauts de la croyance qui hante l’art des XXe et XXIe siècles, pour revenir bientôt hanter les allées d’un monde qui tarde à s’inventer.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 28 mars 2016

Transduction

Ils lui dirent : « Ta guitare est bleue.
Tu ne joues pas les choses telles qu’elles sont. »
L’homme répliqua : « Les choses telles qu’elles sont
Changent, sur la guitare bleue. » Wallace Stevens

par Farah Khelil et Sonia Recasens

Lire

mardi 23 février 2016

Informer en « état » d’urgence

En ligne, sur papier éclairée par l’écran, éclairée par le soleil, mobilisant les doigts qui cliquent, attirant la main qui balaie, irradiant ses volts, épuisant ses noirs, ses blancs, ses gris, deux pratiques de la revue se croisent ici, celle qui insiste et creuse le papier et celle qui déplie les pages en autant de présences volages à l’écran. Mais toujours face à nous le déploiement des images, des mots, des césures, des plis. Le corps simplement est positionné différemment.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

mardi 23 février 2016

Thing Thinks

We think, feel, and speak. Does an object also think, feel, speak, and voice its will ? This article looks at a group of philosophers who have suggested the existence of an object world through the non-anthropocentric lens beyond human comprehensions.

par Jae Wook Lee

Lire


|