Voir & écrire

Cette rubrique nous donne à lire.

jeudi 18 juillet 2019

Alexander Kluge — les rythmes de l’abattage

" Seul le vœu élémentaire de rester ensemble qui réunira jusqu’à la fin les assiégés de Stalingrad, selon L’édification organisationnelle d’un malheur d’Alexander Kluge, répondra au désespoir sophistiqué des aviateurs anglais."
Une plongée au cœur d’une bataille à travers des textes d’Alexander Kluge.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

Lire

jeudi 18 juillet 2019

58e Biennale de Venise

La thématique principale de cette 58e Biennale de Venise a été confiée au curateur américain Ralph Rugoff. Son intitulé, Puissiez-vous vivre en des temps intéressants, nous apparaît telle une injonction à apprécier le monde tel qu’il est au moment où nous l’observons. Se pose alors la question des points de vue !

par Dominique Moulon

Lire

jeudi 18 juillet 2019

58th Venice Biennale

The main theme of this 58th Venice Biennale was entrusted to the American curator Ralph Rugoff. Its title, May you live in interesting times, appears to us as an injunction to appreciate the world as it is in observing it. Then the question of points of view arises !

par Comité de rédaction et Dominique Moulon

Lire

jeudi 18 juillet 2019

La Comédie du bonheur de Marcel L’Herbier

Voici un bijou-film d’un cinéaste pourtant célèbre, Marcel L’Herbier, resté complètement inconnu dans la mémoire collective du cinéma français des années 40 : La Comédie du bonheur.

par Guillaume Basquin

Lire

jeudi 18 juillet 2019

Logiconochronie — XXXX

Werner Lambersy, dont nous publions régulièrement des textes inédits dans TK-21 LaRevue, vient de publier aux éditions Transignum deux recueils de poésies chacun inspiré et accompagné d’œuvres plastiques, les peintures de Martine Chittofrati pour l’un et les sculptures de Wanda Mihuleac pour l’autre.
Jean-Louis Poitevin a accompagné chacun de ces deux ouvrages d’une préface qu’il donne à lire ici aujourd’hui.

par Comité de rédaction et Jean-Louis Poitevin

Lire

jeudi 18 juillet 2019

Dernier coup de poing

Homme aux mille vies, Gérard Gartner, qui fut boxeur et dont nous avons présenté le travail de sculpteur avant destruction dans le N° 56 (28 mars 2016) est aussi un écrivain. Avec Dernier coup de Poing, il impose un style qui donne toute la puissance nécessaire au crochet du droit qu’il envoie à la tête de LA BOXE pour lui faire rendre ses dents, à cette BOXE lorsqu’elle commence à NIER ses propres valeurs pour rentrer dans le rang de l’absence d’éthique et de style qui caractérise la société du spectacle.

par Gérard Gartner

Lire

jeudi 18 juillet 2019

À la rencontre l’Alberto Giacometti

Gérard Gartner, qui fut entre autres choses boxeur et sculpteur, a connu Alberto Giacometti. Il livre aujourd’hui un livre d’analyse et de témoignage sur l’homme et l’œuvre. Précis, parfaitement documenté, il propose une approche de cette œuvre dans laquelle il relève comme le montre le passage présenté ici une parenté "psychique" qui se noue autour de la question de la destruction. Pour mieux comprendre l’enjeu de ce terme et de la chose même, il faut alors consulter dans TK-21 les numéros 53 (décembre 2015 et 56 (mars 2016) dans lesquels des vidéos présentent ce qu’il a fait, lui Gérard Gartner de ses propres œuvres.

par Gérard Gartner

Lire

jeudi 18 juillet 2019

Une femme soldat

« Nous avons des bonheurs d’instant qui ravissent courtement » une femme soldat se le disait au bord du grand fleuve qu’on nomme Volga ;

par Joël Roussiez

Lire

jeudi 18 juillet 2019

Le Meurtre des Vierges folles (extraits)

"Quelques femmes charmantes susurraient, toutes cultivées sans doute, oh ! certainement. Ah, l’art ! C’est le charme du standing. Des bijoux. Pas grand-chose. Seule la présence de Tony, dans un petit groupe animé, près de la porte ouverte et qui donnait dehors sur la lumière de la rue, me procura le sentiment un instant d’être toujours vivant, comme si c’était en fraude, l’impression de connaître en secret le dernier lien ténu me raccordant encore à la sève non perdue des vivants."
Un ticket pour un voyage dans un roman policier d’Alain Coelho

par Alain Coelho

Lire

vendredi 28 juin 2019

Art et société

Il est plus que jamais essentiel, à l’ère où tout est dit en ligne et quand le monde se fissure au gré des replis identitaires, de continuer à rencontrer les autres ailleurs et autrement dans la vraie vie. Rendons-nous donc au Royaume de Danemark pour y découvrir les œuvres d’artistes aux approches résolument sociétales.

par Dominique Moulon

Lire


|