amour

samedi 29 février 2020

La spiritualité païenne — III

Pedro Alzuru, philosophe vénézuélien vivant en exil en France depuis un an poursuit la publication de son ouvrage autour des derniers séminaires de Michel Foucault, texte qu’il a écrit directement en français. Dans ce passage il revient sur la célèbre formule qui ornait le temple de Delphes : Connais-toi toi-même, une injonction à laquelle il semble que nous n’ayons guère été capables de répondre !

par Pedro Alzuru

Lire

dimanche 2 février 2020

La spiritualité païenne — II

Pedro Alzuru, philosophe vénézuélien vivant en exil en France depuis un an poursuit la publication de son ouvrage autour des derniers séminaires de Michel Foucault, texte qu’il a écrit directement en français. Dans ce passage il se demande comment "à partir des Ier et IIe siècles, on passe de la question de comment aimer les garçons philosophiquement, à la question comment se marier philosophiquement ?"

par Pedro Alzuru

Lire

vendredi 3 janvier 2020

La spiritualité païenne — I

Pedro Alzuru est un philosophe vénézuélien qui vit en exil en France depuis un an. Auteur de nombreux livres, il publie ici son premier ouvrage qu’il a écrit directement en français.

par Pedro Alzuru

Lire

lundi 2 décembre 2019

Profession de foi

Cinq extraits du livre Profession de foi de Jacques Cauda qui vient d’être publié par les éditions Tinbad.

par Jacques Cauda

Lire

lundi 1er avril 2019

Clubbing LGBTQI

Hannibal Volkoff expose du 1 au 30 Avril à La Clef à Saint germain en Laye. Il y montre un mixte d’images de soirées et de manifestations. Ainsi verra-t-on encore plus précisément à cette occasion le balancement d’équilibriste grâce auquel il parvient à aborder des univers si différents et qui ne sont tenus séparés que par le goût de certains de cloisonner le monde.

par Hannibal Volkoff

Lire

lundi 28 janvier 2019

Logiconochronie – XXXIV

Zinitown est un projet démesuré comme seule la Chine semble aujourd’hui capable d’en produire et, de plus, en grand nombre sur son immense territoire. Celui-ci est néanmoins singulier, car il se situe à la confluence de préoccupations culturelles d’ordres divers, l’art bien sûr, mais aussi le cinéma, la danse, le théâtre, le divertissement, le tout étant comme porté par une volonté de drainer du public autour de ces activités et de les attirer en multipliant des lieux capables de l’accueillir, ce public, comme des hôtels, des restaurants et des lieux de loisirs.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 28 janvier 2018

Fêtons l’an 2018

Le décor était somptueux et les femmes étaient belles, à la fois discrètes et distinguées.

par William Radet

Lire

dimanche 29 octobre 2017

Parfois, je nous sens un peu seuls !

Chan Kai Yuen met une fois encore en scène des hamsters, un couple de boules de poils possiblement amoureux, dans une sorte de cage qui ressemble plutôt à un ring dans lequel, ce couple tranquille se livre à des jeux à caractère sexuel, prémisses d’un acte qui ne sera pas consommé.
Ils se déplacent sur un écran et de cet écran, flux incessant, des corps émergent, humains, jeunes, nombreux en train, eux d’accomplir les gestes multiples de la copulation.

par Chan Kai Yuen et Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 29 septembre 2017

Scissiparité

De quoi s’agit-il ? De la possibilité d’un engendrement infini des images à partir de leur propre division et de la multiplication de cette division.

par Chan Kai Yuen et Jean-Louis Poitevin

Lire


|