Martial Verdier

Voir en ligne : Martial Verdier


Envoyer un message

mercredi 8 novembre 2017

Salon de la Revue 2017

TK-21 LaRevue est présente au salon de la revue avec ses dernières créations et celles de ses collaborateurs.
Vendredi 10 novembre 20h-22h
Samedi 11 novembre 10h-20h
Dimanche 12 novembre 10h-19h30

par Comité de rédaction et Martial Verdier

Lire

mercredi 8 novembre 2017

l’Afrique vue par elle-même

du 16 novembre au 30 décembre 2017

Malick Sidibé - Oumar Ly - Saïdou Dicko - Nayba Léon Ouédraogo - King Massassy - Martial Verdier - Calvin Dondo - N’krumah Lawson Daku

par Martial Verdier et Olivier Sultan

Lire

mercredi 8 novembre 2017

Pour une Eda des baleines

Le 26 novembre à 15 heure
Performance pour chant de baleines, voix et animaux disparus.
Présentation du vinyle Gulo gulo, pour une Edda des baleines en édition limitée, enrichie de pochettes originales
Avec et par Alain Wagner et Virginie Rochetti.

par Alain Wagner , Martial Verdier et Virginie Rochetti

Lire

mercredi 8 novembre 2017

Le corps, ATM des vérités

Vernissage : Lundi 27 nov. 2017 à 19h
Exposition : du 27 novembre au 7 décembre 2017 de 10 heures à 17heures
Maison de l’UNESCO - Salle Miró
7, place de Fontenoy Paris 7e
L’invitation, valable pour deux personnes, vous sera demandée
à l’entrée avec une pièce d’identité.
HAN Hongsu, HONG Ilhwa, KWUN Sun-cheol, Xavier LUCCHESI, Johannes PFEIFFER, Martial VERDIER, et Joan Miró, commissaire SIM Eunlog.

par Martial Verdier et SIM Eunlog

Lire

vendredi 29 septembre 2017

Sauf…(territoires) 2009-2017

Cette restitution à l’invitation de la Galerie DEUX à Marseille tente une introspection dans ces entrelacs de zones de nature, industries et habitats sur les territoires de l’étang de Berre au golfe de Fos, dispositif industrialo-portuaire inscrit dans la métropole marseillaise.

par Christophe Galatry et Martial Verdier

Lire

lundi 28 août 2017

Marine Cabos - Photography of China

Cette intervention propose de porter un autre regard sur la manière dont les archives photographiques en Chine se reconstruisent, et parfois se réinventent, à travers les pratiques numériques.

par Marine Cabos et Martial Verdier

Lire

lundi 28 août 2017

Hyeon-Suk KIM - Atta Kim

La série Indala d’Atta Kim, mille photographies emplies, superposées, est pleine de couleur grise, mais elle semble vide sans une image précise. Elle représente le monde invisible qui appartient au monde visible. En analysant les œuvres d’Atta Kim, particulièrement la série On-Air Project, nous allons observer le rapport entre apparition et disparition, entre visible et invisible, entre vide et plénitude.

par Hyeon-Suk KIM et Martial Verdier

Lire

lundi 28 août 2017

Wei-Shiuan Sun - Une image de Taiwan,

Cette intervention présentera une brève histoire de l’art photographique taïwanais des années 50 à notre jour à travers l’esthétique, les thématiques et la conception de l’espace en s’appuyant notamment sur l’exposition de Chungliang Chang et de Shih-Tsung Hung qui a lieu dans le cadre de ce colloque.

par Martial Verdier et Sun Wei-Shiuan 文/孫維瑄

Lire

dimanche 27 août 2017

Alain Nahum - « Tokyo-Eyes »

Fasciné par la beauté énigmatique des visages japonais et l’élégance des corps, j’essayais d’y surprendre des expressions, des mouvements d’humeur, des regards. Impossible de les décrypter. Indéchiffrables.
Me fondant dans la foule, je m’affichais avec mon appareil photo pour provoquer des échanges, des faces à faces.
Un regard qui se pose, s’abandonne, se détourne ou ne se livre pas est toujours révélateur d’une intimité. Celui qui nous fixe… offre à la dérobée un autoportrait.

par Alain Nahum , Hervé Bernard et Martial Verdier

Lire

dimanche 27 août 2017

Isabelle Hersant - Thomas Ruff

Il s’agira d’interroger la transformation paradoxale annoncée dans l’intitulé. Comment l’image pornographique, qui est image d’une chair hyper incarnée, peut-elle se faire l’image opposée que devient l’image subliminale produite par sa « simple » pixellisation ? Et dans la problématique que pose ce phénomène de transcendance, c’est au mécanisme de la fable que nous serons ramenés, productrice quant à elle d’images où se cristallise l’hyper présence du corps, entre un certain réel du rêve et une véritable fiction du fantasme.

par Isabelle Hersant et Martial Verdier

Lire


|