Jean-Paul Gavard-Perret


Envoyer un message

vendredi 1er juillet 2022

Dotremont et la relève du signe

Le surréalisme « parisien » a été surévalué outrageusement par rapport au surréalisme belge.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

lundi 30 mai 2022

Principes d’utopie et de jointure de Mai-Thu Perret

Traitant du postmodernisme et des différentes formes d’incarnation d’utopies la Genevoise a commencé sa carrière d’artiste à la fin des années 1990 après des études de lettres à Cambridge.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

samedi 30 avril 2022

Les si reines de Karine Chavas

Les photographies de Karine Chavas ne sont pas nues, elles sont dépouillées. L’espace autant à plat qu’en siphon, qu’en spirale. Mais le voyeur s’égare dans la folie de voir.

par Jean-Paul Gavard-Perret et Karine Chavas

Lire

samedi 30 avril 2022

Proust : Philosophie versus fiction 

Marcel Proust, Essais, Édition publiée sous la direction d’Antoine Compagnon, avec la collaboration de Christophe Pradeau et Matthieu Vernet, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, avril 2022.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

dimanche 3 avril 2022

Apparitions : Eugène Leroy

« J’emploie le mot toucher par rapport aux notions de dedans et de dehors. [...] Je voudrais toucher la peinture comme la peinture vous touche. La toucher, je le dis comme on aime une femme. » (E.Leroy)

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

dimanche 30 janvier 2022

Pierre Molinier le pionnier

Pierre Molinier invite à une fouille symbolique, savante et erratique.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

dimanche 31 octobre 2021

Duras : l’interdit dit-elle

Marguerite Duras, Le cinéma que je fais, Écrits et entretiens, Édition établie par François Bovier et Serge Margel, P.O.L éditeur, octobre 2021.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

dimanche 3 octobre 2021

Trois artistes qui me parlent

Les choses simplement vues donnent aux photographies de Véronique Sablery une poussée créatrice particulière. Photographe de l’empêchement Lo Bricard trouve la voie qui évite le retour à la vieille naïveté réaliste comme à la tentative de vivre en pays conquis. Les photos de Léa Kloos nous font vivre plusieurs vies à la fois.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

jeudi 29 juillet 2021

Aller aux chars bons

« C’est là, au seuil de la ville, immense, tentaculaire, de cette première nuit sans toi, que j’ai commencé à comprendre. Combien je t’aimais. » (Annie Cohen)

par Elizabeth Prouvost et Jean-Paul Gavard-Perret

Lire


|