landscape

paysage

lundi 28 janvier 2019

Dans Un Grain IV

Dans Un Grain est un récit photographique, en diptyque. Un regard porté sur une trace de vie dans le pays le plus gros émetteur de dioxyde carbone par habitant. Grâce à son extraordinaire réserve de fossiles gaziers, très utile et consommée dans notre société de croissance, la taille réduite du territoire, une population très restreinte, des conditions politiques stables et des revenus considérables, l’État et ses habitants construisent, aménagent, urbanisent à un rythme et dans des proportions hors de nos normes habituelles.

par Guillaume Dimanche

Lire

lundi 28 janvier 2019

Perce-voir un lieu

La rencontre d’un lieu est pour Jean-Pierre Brazs et Agnès Prévost le point de départ d’expérimentations artistiques et géographiques. Tous deux explorent un endroit choisi dans une quête de rencontres, d’observations et d’attention à des traces, signes des relations et des passages d’êtres vivants. Depuis juin 2018, ils travaillent ainsi de façon parallèle dans deux régions très éloignées l’une de l’autre en suivant le désir commun de les « Perce-voir ».

par Agnès Prévost , Jean-Pierre Brazs et Pauline Lisowski

Lire

lundi 31 décembre 2018

Dans Un Grain III

Entre 2013 et 2016 Guillaume Dimanche a vécu au Qatar, immergé comme les nombreux expatriés qui y travaillent. Il a porté son regard pendant presque 800 jours sur ce pays et ses habitants comme cela n’avait jamais été fait auparavant dans les limites floues de l’interdit, du caché, du toléré et du non autorisé.

par Guillaume Dimanche

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Dans Un Grain II

Un désert, une terre de sable. Une ville en construction.

par Guillaume Dimanche

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Dans Un Grain

Entre 2013 et 2016 Guillaume Dimanche a vécu au Qatar, immergé comme les nombreux expatriés qui y travaillent. Il a porté son regard pendant presque 800 jours sur ce pays et ses habitants comme cela n’avait jamais été fait auparavant dans les limites floues de l’interdit, du caché, du toléré et du non autorisé. Il a exploré une culture et une société opposée à nos connaissances, à notre conscience.

par Guillaume Dimanche

Lire

mardi 6 juin 2017

Disparaître — 1/2

Cet entretien a lieu à Saxnäs, en Suède, au niveau du cercle polaire arctique. En résidence à la Ricklundgården Foundation. Il a été enregistré le jeudi 16 mai 2017.

par Géraldine Trubert et Laëtitia Bischoff

Lire

mercredi 1er mars 2017

Un jardinier en perspective — 2/2

Le jardin et la ville entretiennent des relations pour le moins ambiguës. C’est qu’il est difficile de rêver la ville au point de faire en sorte qu’il existe des lieux pour rêver dans la ville. Rares sont ceux qui s’y emploient réellement.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 1er mars 2017

Les fantômes de l’histoire

Le travail photographique de Ha Choon Keun est un travail engagé, à condition de comprendre que ce terme d’engagement a, ici, au moins deux significations complémentaires. Être engagé au sens habituel du terme signifie s’impliquer dans les mouvements les plus actuels qui traversent la société et prendre en charge par le moyen des images, si l’on est un photographe, des enjeux et des situations difficiles et brûlantes de l’époque.
Être engagé, signifie aussi dans le cas de Ha Choon Keun que les images qu’il produit participent à leur manière d’une réflexion profonde sur le statut même des images photographiques aujourd’hui.

par Ha Choon Keun et Jean-Louis Poitevin

Lire

jeudi 2 février 2017

Image et désontologisation

Les images, toujours, oscillent entre confirmation de l’existence des choses et des êtres et tentation de leur effacement. Trop rarement, les photographes nous donnent à voir les formes que prend la frontière de l’être à l’instant infini de la durée pure.

par Jean-Guy Lathuilière , Jean-Louis Poitevin , Martial Verdier et Olivier Perrot

Lire


|