corps

lundi 1er avril 2019

Logiconochronie — XXXVI

L’important, c’est donc de tenter de déplacer notre regard et de mettre en place un redécoupage des champs de l’art et des activités artistiques à partir de cette mutation. Ceci nous permettra aussi de repérer les croyances qui sont à l’œuvre dans les classifications actuelles.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 1er avril 2019

Clubbing LGBTQI

Hannibal Volkoff expose du 1 au 30 Avril à La Clef à Saint germain en Laye. Il y montre un mixte d’images de soirées et de manifestations. Ainsi verra-t-on encore plus précisément à cette occasion le balancement d’équilibriste grâce auquel il parvient à aborder des univers si différents et qui ne sont tenus séparés que par le goût de certains de cloisonner le monde.

par Hannibal Volkoff

Lire

lundi 1er avril 2019

L’inconfort

La photographie n’est pas une zone de confort.

par Laëtitia Bischoff

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Charbon

“These pages will spontaneously combust. Be careful. Charbon burns. Accept me as I am” – Alex Housset
En entrant dans l’intimité de la scène alternative parisienne, CHARBON dresse le portrait d’une nouvelle génération d’artistes : auteurs, photographes, illustrateurs, performeurs, musiciens, poètes.
Kahl Editions, en collaboration avec le collectif Black New Black, a ressemblé pas moins de 50 intervenants, avec un point commun : une singularité créative à Paris.
CHARBON, c’est le premier tome de la collection de livres UNDER. CHARBON, c’est aussi un film réalisé par Elora Thevenet.

par Guillaume de Sardes et Laureline Dargery

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Charbon

“These pages will spontaneously combust. Be careful. Charbon burns. Accept me as I am” – Alex Housset

par Guillaume de Sardes et Laureline Dargery

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Je ne suis pas cela !

Corps, dit-on le plus souvent dans la langage du sport ou de l’art contemporain. Chair, dit-on dans le langage de la philosophie et de la peinture.

par Frédéric Atlan et Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Ars electronica

La rentrée, pour qui scrute les évolutions sociétales que chercheurs ou artistes révèlent dans l’analyse ou l’usage des technologies émergentes, se fait au festival Ars Electronica de Linz. Un événement autrichien d’envergure internationale qui, cette année, interroge l’erreur pour envisager un Art de l’Imperfection.

par Dominique Moulon

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Drawn by hair

« J’existe. C’est doux, si doux, si lent. Et léger : on dirait que ça tient en l’air tout seul. »
Jean-Paul Sartre - La Nausée

par Claudie Dadu et Hannibal Volkoff

Lire

mercredi 29 août 2018

Note d’introduction sur le colloque Corps, encore…

Ce colloque, intitulé Corps, encore... s’est déroulé les 8, 9 et 10 juin à Roubaix, en marge de l’exposition éponyme.
La manifestation s’est tenue au Non-Lieu, un espace patrimonial, l’ancienne usine Cavrois-Mahieu qui porte la mémoire de la production textile de la ville. Ces rencontres rassemblaient entre autres des artistes, des performeurs, des théoriciens et des chercheurs.

par Olivier Muzellec et Pascale Weber

Lire


|