littérature

vendredi 1er juillet 2022

Puisque tu me battais

J’ai disparu puisque tu me battais, mon petit père te voilà au bout du chemin, immobile et confus, regardant la forêt où les singes s’amusent.

par Joël Roussiez

Lire

lundi 30 mai 2022

Par d’invisibles braises

On est parti de la maison un jour soumis comme tous au devenir : que voudras-tu faire quand tu seras grand ? Je voudrais être grand-père !

par Joël Roussiez

Lire

samedi 30 avril 2022

Proust : Philosophie versus fiction 

Marcel Proust, Essais, Édition publiée sous la direction d’Antoine Compagnon, avec la collaboration de Christophe Pradeau et Matthieu Vernet, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, avril 2022.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

samedi 30 avril 2022

Choses tirant à soi

L’eau dans le sable se rassemble pour former des figures qui convergent mais dans ses débuts, elle n’est que millions de ruissellements indéterminés encore comme sont les organisations sociales.

par Joël Roussiez

Lire

dimanche 3 avril 2022

Les chaudes chambres

Comme souvent dans les courtes proses de Joël Roussiez, on assiste à la naissance d’un monde.

par Joël Roussiez

Lire

dimanche 30 janvier 2022

En écrivant

En écrivant, je parcours les malheurs et les joies de l’humanité.

par Joël Roussiez

Lire

vendredi 31 décembre 2021

Aux sources de la joie

J’étais triste, un roi m’a rencontré, une rose blanche dépliait ses pétales à ma table tandis que je vieillissais et que mon écuelle vide tintait sous ma cuillère.

par Joël Roussiez

Lire

dimanche 31 octobre 2021

Canaux de la parole

Plus de deux siècles séparent Lichtenberg le mélancolique et
Kluge le phlegmatique. Tous deux scrutent les plis de l’âme l’un par des formes brèves qui tranchent dans la chair des évidences, l’autre par des récits emboîtés qui font résonner l’infini. Tous deux sont des maîtres incontestés de la métaphore, cette reine de la pensée lorsqu’elle se fait texte.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

Lire


|