Récit

vendredi 28 juin 2019

L’homme de Lascaux

Le visage est au centre du tableau. Brusquement toute confusion des choses est abolie sur la terre, elle-même saveur, forme sombre, fatras, confusion et nature.

par Alain Coelho

Lire

dimanche 28 avril 2019

Babel de Corée

Babel hier, Babel aujourd’hui, Babel toujours. Entre France et Corée, entre philosophie et autobiographie Kza Han tisse un tapis de rêves sur lequel dansent les motifs intenses de souvenirs à inventer.

par Kza Han 한경자

Lire

dimanche 31 mars 2019

Ainsi se racontent les histoires

Les brouillards médisent des formes et pourtant leur confèrent un peu de mystère, transposant donc leur beauté dans un autre champ où elles décollent du sol et se meuvent un peu.

par Joël Roussiez

Lire

dimanche 24 février 2019

Trois cavaliers

Le matin froid, le bleu du ciel immobile au-dessus des montagnes et dans l’air l’haleine des chevaux, le givre dans les branches qui mouille les pelisses, trois cavaliers empruntent le sentier de la Passe.

par Joël Roussiez

Lire

dimanche 24 février 2019

Images d’aurore

Je revois à présent tout cela comme un étrange convoi, une procession radieuse et cependant muette. Vivante depuis toujours dans le squelette vieilli de mes os, elle s’ébranle, elle s’étire. Elle a des millénaires.

par Alain Coelho

Lire

lundi 28 janvier 2019

Le fin bruit des extases

Dans la tour franque de Jibbhâ où les corbeaux jacassent tandis que les choucas tournoient, Jabban une à une monte les marches sèches et sa djellaba grise flotte derrière lui.

par Joël Roussiez

Lire

lundi 28 janvier 2019

Images d’aurore

Tunis, La Goulette, La Marsa, Al Aouina et les avions protubérants aux fanions colorés de maquette et de France lointaine, Carthage, la colline de Byrsa.

par Alain Coelho

Lire

lundi 31 décembre 2018

Images d’aurore

La colline de Byrsa dotait d’une présence étrange, au nord, la cité de Tunis.

par Alain Coelho

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Images d’aurore

Il n’y avait pas seulement à Tunis, en ces années, en cette fin du protectorat français, tout un monde des personnes, des senteurs, des langues différentes se croisant, le français, l’arabe, l’italien et l’espagnol parfois, des cris, des voix, des rires, des ruelles, des vêtements, des récits et des formes étranges, des arches, des pierres, des remparts au soleil, des voitures, des avenues et des couleurs, mais plus denses et disparus pour moi, il y avait les battements de la cité.

par Alain Coelho

Lire


|