Jean-Louis Poitevin

Jean-Louis Poitevin rédacteur en chef de TK-21 LaRevue, critique d’art, membre de l’Aica, docteur en philosophie.
Ecrivain, ancien directeur des instituts français de Stuttgart et Insbruck.


Envoyer un message

dimanche 28 avril 2019

Logiconochronie — XXXVII

Le travail inlassable de Michel Giroud et de la traductrice Sabine Wolf avec les Presses du réel, nous permet de prendre connaissance du texte d’Hugo Ball, l’un des fondateurs de Dada, et d’entrer dans les arcanes de ce mouvement par une porte rarement empruntée. Avec Le mot et l’image, ils nous offrent un extrait (1916-1917) du journal de Hugo Ball La Fuite hors du temps qui raconte la naissance de Dada à Zurich.
Ainsi se poursuit, ici, cette interrogation sur les manières de concevoir l’œuvre d’art entre XXe et XXIe siècle

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 28 avril 2019

Hommage à James Ensor par Alexander Kluge

Alexander Kluge met généreusement à notre disposition certains de ses films ou entretiens que nous sommes autorisés à mettre ici en ligne. Nous commençons cette présentation avec un film qu’il a réalisé pour l’exposition Siècles Noirs : James Ensor et Alexander Kluge qui a eu lieu à la Fondation Van Gogh d’Arles du 16 novembre 2018 au 10 février 2019 et dont nous avons rendu compte au cours un entretien parut dans le numéro 87.

par Alexander Kluge et Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 28 avril 2019

Il n’est jamais trop tard...

Vivant aujourd’hui à la montagne, Michel Giroud est moins facile à croiser, à voir, à entendre, dans l’immensité de l’ici-et-là qu’il n’a cessé d’arpenter ces dernières décennies. Un jeune artiste Vahan Soghomonian dont nous avons déjà rendu compte du travail ici (Fytolit Skolè*) a eu la bonne idée de rendre visite à Michel Giroud dit le coyotte et de laisser tourner la caméra. Bienvenue dans le monde sans frontière de cet esprit incurablement vivant.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 28 avril 2019

Andy Picci

Andy Picci est un jeune artiste qui dans le même temps s’est emparé d’une question actuelle et prégnante celle de la manière dont se définit une personnalité et l’a posée dans le champ de l’art à partir d’une posture « ironique », puisqu’il l’a fait en prenant l’allure et en l’assumant d’une star, Peter Doherty. Il raconte l’aventure, les surprises, le décalage entre projet et succès et met en perspective ce que nous appelons identité aujourd’hui entre fascination pour les stars et impact des réseaux sociaux sur la vie individuelle.

par Alain Wagner , Andy Picci , Jean-Louis Poitevin et Martial Verdier

Lire

dimanche 28 avril 2019

Ligne, souffle, vibration

Caroline Besse pense et vit son corps comme un instrument de musique, un appareil vibratoire capable d’enregistrer et d’émettre des vibrations.

par Caroline Besse et Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 1er avril 2019

Logiconochronie — XXXVI

L’important, c’est donc de tenter de déplacer notre regard et de mettre en place un redécoupage des champs de l’art et des activités artistiques à partir de cette mutation. Ceci nous permettra aussi de repérer les croyances qui sont à l’œuvre dans les classifications actuelles.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 1er avril 2019

Convertibilité générale

On a beau le savoir, on n’y pense pas à chaque instant et pourtant cela ne cesse de hanter ce que nous faisons, comme une maladie invasive mais discrète qui ne se révèle que lorsqu’il est trop tard, la convertibilité de chaque unité de base électronique et un élément indifféremment sonore, visuel ou textuel. Le photographe Oan Kim et la compositrice-interprète Ruppert Pupkin ne se contentent pas de démontrer qu’elle existe, cette convertibilité générale, ils tentent d’approcher le mystère des effets qu’elle produit sur nos âmes.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 25 février 2019

Concerto sans fin...

Dans la dernière partie de l’entretien que nous a accordé Alexander Kluge à l’automne, c’est à une approche plus précise de la signification du mot sentiment qui donne le titre à son aventure littéraire hors norme intitulée Chronique des sentiments, dont P.O.L. publie le deuxième volume (d’autres sont à suivre...), qu’il nous convie.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

mardi 29 janvier 2019

Vacillements du temps

Comment la notion de temps est soumise, aujourd’hui, à de hautes pressions.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire


|