Jean-Louis Poitevin

Jean-Louis Poitevin rédacteur en chef de TK-21 LaRevue, critique d’art, membre de l’Aica, docteur en philosophie.
Ecrivain, ancien directeur des instituts français de Stuttgart et Insbruck.


Envoyer un message

mardi 29 janvier 2019

Vacillements du temps

Comment la notion de temps est soumise, aujourd’hui, à de hautes pressions.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 28 janvier 2019

Logiconochronie – XXXIV

Zinitown est un projet démesuré comme seule la Chine semble aujourd’hui capable d’en produire et, de plus, en grand nombre sur son immense territoire. Celui-ci est néanmoins singulier, car il se situe à la confluence de préoccupations culturelles d’ordres divers, l’art bien sûr, mais aussi le cinéma, la danse, le théâtre, le divertissement, le tout étant comme porté par une volonté de drainer du public autour de ces activités et de les attirer en multipliant des lieux capables de l’accueillir, ce public, comme des hôtels, des restaurants et des lieux de loisirs.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 28 janvier 2019

Mengzhi Zheng à Annonay

Comme je le fais pour chaque projet personnel, je présente mes œuvres en fonction de l’espace, du lieu d’exposition. J’ai connu le GAC lors d’une exposition collective et j’avais déjà bien à l’esprit l’espace et j’avais pu envisager en amont la manière dont je pouvais investir cet espace.

par Jean-Louis Poitevin et Mengzhi Zheng

Lire

lundi 31 décembre 2018

Chronique des Sentiments II 1/3

Entretien Jean-Louis Poitevin — Alexander Kluge autour de la Chronique des Sentiments I et II et poursuite de l’exploration de ces deux volumes à travers quelques réflexions.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 31 décembre 2018

Fred Forest II/II

Dans cette seconde partie de l’entretien qu’il nous a accordé en juin dernier, Fred Forest évoque tout d’abord deux grandes figures de l’art et de la pensée Flusser et Restany.

par Fred Forest , Jean-Louis Poitevin et Martial Verdier

Lire

lundi 31 décembre 2018

Logiconochronie — XXXIII

Clé, poignée, poussée, pas d’effort, pied, jambe, ventre, tête, tout d’un coup, puis refermer la porte aussitôt. En gros, c’est blanc, blanc et gris et transparent.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 31 décembre 2018

Imparfait et absentement

L’un des fantasmes les plus tenaces relatifs à la photographie s’inscrit et prolifère dès sa « naissance » dans l’usage massif et présenté comme salvateur d’un registre métaphorique d’une précision clinique incisive, celui de la capture par l’image de l’être même de ce qui ou de celui qui est photographié.

par Jean-Louis Poitevin et Martial Verdier

Lire

lundi 31 décembre 2018

Images pour remonter le temps

Nous sommes aujourd’hui inondés d’images en tout genre. Nous les percevons plus que nous les voyons et, parfois, il arrive aussi que nous les regardions.

par Ibn El Farouk et Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Fred Forest — un entretien

Lors de la première partie de cet entretien, réalisé à Paris en juin de cette année, Fred Forest évoque La bourse de l’imaginaire, manifestation qu’il a réalisée au Centre Pompidou en 1982, un événement à la fois extraordinaire par la force « prophétique » dont il était porteur et peu commenté ou pris en compte aussi bien par les artistes que par les critiques.

par Fred Forest , Jean-Louis Poitevin et Martial Verdier

Lire


|