Cerveau

Élément central du fonctionnement vital et psychique, le cerveau est chez l’homme l’organe sans lequel la relation entre corps et monde, pensée et affectivité, serait impossible. Il a en particulier la capacité d’établir un codage commun entre ses deux hémisphères comme d’établir une interface entre ce qui constitue la réalité matérielle et les possibilités de la comprendre.

Élément principal du système nerveux central, le cerveau est constitué en particulier de deux hémisphères au fonctionnement relativement spécialisé et des éléments qui les relient et les prolongent, d’un système limbique hérité des mammifères primitifs et d’un tronc cérébral. Composé d’environ 100 milliards de neurones, il est, selon la formule de Jean-Pierre Changeux, « un système auto-organisé “ouvert” et “motivé”, producteur de représentations qu’il projette sur le monde extérieur ».
Courant électrique et composés chimiques en assurent le bon fonctionnement. Ils permettent la réversibilité du passage des « informations » entre ce qui est reçu du « dehors » et ce qui est construit au « dedans ». La faculté majeure du cerveau est de simuler le monde extérieur. Il le fait le plus souvent en vue de permettre à l’individu qu’il constitue d’agir sur le monde ou du moins de s’y maintenir vivant. Cela implique, à chaque moment et selon les situations, que soient activés des ensembles de neurones souvent éloignés les uns des autres dans l’espace matériel que constitue le cerveau.
Si, d’après Alain Berthoz et comme l’a montré Llinas, « l’origine de la pensée réside dans la nécessité de bouger, dans le mouvement », on peut aussi dire avec lui que la puissance propre du cerveau semble bien être la simplexité, cette faculté de transformer des ensembles complexes de données et d’informations liées à des situations souvent nouvelles par des réponses simples.

dimanche 26 juillet 2020

Vie recluse imposée

L’ordi est "tombé en panne" ... dès le 31 mars. Alors que / quoi faire ? ....

par Phan Kim Dien

Lire

dimanche 26 juillet 2020

In My Room/dans ma chambre

Mes autoportraits ne sont pas exactement moi : je suis de plus en plus conscient qu’ils relèvent du processus de création comme un procédé qu’on ne contrôle pas tout-à-fait et qui, comme le regard, nous fait parler. Dans cette « parlure » se conjuguent ce que je connais de moi et ce qui se joue, au moment de la création, qui m’est inconnu, mais qui advient. Mes autoportraits m’informent, entre conscient et inconscient, de ce que je crois en être de mon regard.

par Claude-Maurice Gagnon

Lire

jeudi 2 juillet 2020

Hermann Nitsch

Présent à Paris pour son exposition à la galerie RX en mars, Hermann Nitsch, une des plus grandes figures de l’art contemporain, a accepté d’évoquer son travail, son œuvre, sa vie. Si l’on connaît ses peintures, on connaît moins en France les autres facette de sa création, son théâtre, sa musique, ses performances, ses actions. Ce sont toutes ces facettes qu’il évoque ici non sans nous mettre sur la piste de ce qui constitue sans doute le véritable "secret" de l’art.

par Hermann Nitsch , Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 31 mai 2020

Frenchmasks SGDG

Cent autoportraits nés dans la torpeur
Du confinement subit au printemps 2020

par Guillaume Dimanche

Lire

dimanche 31 mai 2020

Vertigo, Hitchcock et l’art III/III

La mise à mort n’en a pas moins eu lieu même si c’est selon une autre chaîne causale et s’il y a eu substitution de victime.

par Gaëtan Viaris de Lesegno et Jean-Claude Moineau

Lire

vendredi 1er mai 2020

Adrienne Arth

Je travaille à partir de mon environnement proche. Je prends note, dans son hasard et sa fugacité, de cette « présence du présent », dans un geste à la fois plastique et subjectif.

par Adrienne ARTH et Corridor Eléphant

Lire

mercredi 1er avril 2020

Aldo Caredda #1

La première visite d’Aldo Caredda dans un musée parisien

par Aldo Caredda

Lire

mercredi 1er avril 2020

Vertigo, Hitchcock et l’art I/III

Une recherche photographique et philosophique de la vision de l’art dans l’œuvre d’Alfred Hitchcock à partir du film Vertigo.

par Gaëtan Viaris de Lesegno et Jean-Claude Moineau

Lire

mercredi 1er avril 2020

Vanités

Un seul objet.
Une vanité, un crâne animal, humain, un corps mort, un végétal suggestif.

par Guillaume Dimanche

Lire


|