exposition

dimanche 3 octobre 2021

De Copenhague à Linz

A Copenhague, la rentrée en art se fait avec les foires Chart et Enter. À la même période l’Ars Electronica de Linz, réveille la création numérique dans un festival qui s’étend en divers lieux de la ville dont l’université Johannes Kepler et l’Offenes Kulturhaus. Voyage et visite au programme !

par Dominique Moulon

Lire

dimanche 3 octobre 2021

L’entaille et l’aveu (inlassablement)

Chaque dessin de Nicolas Busset est une scène. Chacun de ses dessins est la représentation de quelque chose qui se joue dans un théâtre intime, et qui est, manifestement, éternellement cruel. Pourtant, jamais il ne vient à l’esprit de douter que ce qui est montré est une victoire.

par Nicolas Busset

Lire

dimanche 3 octobre 2021

Trois artistes qui me parlent

Les choses simplement vues donnent aux photographies de Véronique Sablery une poussée créatrice particulière. Photographe de l’empêchement Lo Bricard trouve la voie qui évite le retour à la vieille naïveté réaliste comme à la tentative de vivre en pays conquis. Les photos de Léa Kloos nous font vivre plusieurs vies à la fois.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Lire

dimanche 3 octobre 2021

Vue de dos

Si la femme, au-delà de son reflet par un habile jeu de miroirs, ne peut regarder son côté postérieur de face, elle donne à le voir aux autres, de façon innocente et inconsciente.

par Alain Vagh-Weinmann et Véronique Grange-Spahis

Lire

dimanche 3 octobre 2021

Yellow & Bees

Troisième épisode de la rencontre d’artistes avec les abeilles, le miel, et le jaune.

par Martine Mougin

Lire

dimanche 3 octobre 2021

FrenchMasks. SGDG

Les masques se déploient, les masques se confrontent, ils se croisent et se recouvrent. Une exposition FrenchMasks.SGDG était visible dans la galerie Le Bazar, hôpital Saint Jean de Dieu à Lyon du 16 au 30 septembre dans le cadre de la BHN9 (Biennale Hors Norme 9), biennale d’art brut et singulier. Un ensemble de 83 pièces étaient présentées, construites à partir de la même base photographique, initialement diffusée sur des réseaux sociaux dans un format carré, parmi les 215 autoportraits saisis pendant une année.

par Guillaume Dimanche

Lire

lundi 31 mai 2021

L’incomplétude des choses

Avec Sur les bords, 9e version... Jean-Christophe Nourisson signe, à Nice, une exposition remarquable qu’il convient de décrypter pour en faire ressortir la substantifique moelle, l’implacable pertinence.

par Jean-Christophe Nourisson et Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 31 mai 2021

La mort, le mort, la vie

Les peintres Wolfgang Seierl et Jean-Marc Brunet ont été réunis par la galerie Akié Arichi autour d’un thème reliant des mots d’une actualité incessante : la mort, le mort, la vie. Le premier manifeste le trouble qu’il y a d’être au monde entre lumière et désert, le second la puissance de résistance vibratile de signes-branches saisis à l’instant de l’hésitation entre extase et déclin.

par Jean-Louis Poitevin , Jean-Marc Brunet et Wolfgang Seierl

Lire


|