esprit

vendredi 1er juillet 2022

Faire des Dieux — VII

Écrire pour Rilke est une opération impliquant à la fois une maîtrise sans faille et une capacité à s’en défaire pour permettre de laisser les phrases monter en lui et se déposer sur la page au-delà de tout contrôle.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

samedi 30 avril 2022

Faire des Dieux — VI

Réflexions autour d’œuvres d’Heinrich von Kleist, Sur le théâtre de marionnettes et Michael Kohlhaas, ainsi que sur la pensée de Thomas Münzer et de Martin Luther, avec le concours de Ernst Bloch et de son livre Thomas Münzer.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 30 janvier 2022

Faire des Dieux ou inventer au plus de près de la schize — IV

À travers une analyse du travail plastique de Hans Bellmer et de l’écriture de Francis Scott Fitzgerald, il s’agit d’explorer les modalités d’une approche créative au plus près de la schize et de voir comment la plasticité cérébrale permet d’inventer dans les parages du gouffre psychique.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 31 décembre 2021

Faire des Dieux — III

L’enjeu de ces séances, c’est de tenter de montrer à la fois l’existence de liens entre différentes cultures et entre différents moments dans l’histoire des hommes relatifs aux manifestations et à la croyance en l’existence d’entités diverses portant le nom de dieux, esprits, fantômes, démons, anges, etc.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

samedi 27 mars 2021

Pourquoi lire Julian Jaynes aujourd’hui ? II

Dans la seconde partie de ce court essai, c’est, au-delà de la possibilité de comprendre ce que sont ou ont pu être les dieux pour les hommes au temps de l’Iliade, à la possibilité d’appréhender des fonctionnements psychiques actuels hors norme, que l’on s’intéresse. Sont convoquées pour la circonstance quelques œuvres majeures, dans le champ de la littérature en particulier mais pas seulement. On rencontrera, entre autres, Alexander Kluge, Philip K. Dick, ou Toni Morrison.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

lundi 1er mars 2021

Pourquoi lire Julian Jaynes aujourd’hui ? I

Avec la publication de la première partie de la postface écrite à l’occasion de la réédition aux éditions Fage du livre de Julian Jaynes La naissance de la conscience dans l’effondrement de l’esprit bicaméral, il s’agit de rendre hommage à un livre doublement "unique" que William Burroughs aura su dans ses essais faire sortir de la nuit de l’oubli à laquelle il aurait pu être voué. Car ce livre, en nous permettant de plonger dans notre psychisme préhistorique, nous permet aussi de mieux comprendre où nous en sommes aujourd’hui. Nam June Paik ne disait-il pas « Plus je travaille avec la télé, plus je pense au néolithique. » !

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 27 décembre 2020

Robert Musil : du lyrisme dans le roman

En poursuivant sa lecture de l’œuvre de Robert Musil, Joël Roussiez remarque en particulier que "le sens du récit plutôt que de se rapporter uniquement aux actions ou aux idées, se porte sur ces tournures dont l’obscurité, voire l’impertinence se rapproche du poétique." Cette plongée au cœur de la "machine romanesque musilienne" ouvre des pistes singulières.

par Joël Roussiez

Lire


|