conférence

vendredi 1er juillet 2022

Faire des Dieux — VII

Écrire pour Rilke est une opération impliquant à la fois une maîtrise sans faille et une capacité à s’en défaire pour permettre de laisser les phrases monter en lui et se déposer sur la page au-delà de tout contrôle.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

samedi 30 avril 2022

Faire des Dieux — VI

Réflexions autour d’œuvres d’Heinrich von Kleist, Sur le théâtre de marionnettes et Michael Kohlhaas, ainsi que sur la pensée de Thomas Münzer et de Martin Luther, avec le concours de Ernst Bloch et de son livre Thomas Münzer.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 30 janvier 2022

Faire des Dieux ou inventer au plus de près de la schize — IV

À travers une analyse du travail plastique de Hans Bellmer et de l’écriture de Francis Scott Fitzgerald, il s’agit d’explorer les modalités d’une approche créative au plus près de la schize et de voir comment la plasticité cérébrale permet d’inventer dans les parages du gouffre psychique.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 31 décembre 2021

Faire des Dieux — III

L’enjeu de ces séances, c’est de tenter de montrer à la fois l’existence de liens entre différentes cultures et entre différents moments dans l’histoire des hommes relatifs aux manifestations et à la croyance en l’existence d’entités diverses portant le nom de dieux, esprits, fantômes, démons, anges, etc.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

mardi 30 novembre 2021

Faire des Dieux, le séminaire — II

C’est la question de ce qui fait expérience, de ce qui fait sujet, de ce qui fait homme, qui est ici posée.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 31 octobre 2021

Faire des Dieux, le séminaire — I seconde partie

De Perceval aux Experts Miami, un voyage dans les arcanes de la conscience, de la théologie, de la deuxième chance et donc de notre cerveau qui se révèle moins rationnel que prévu et plus bicaméral que jamais !

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 3 octobre 2021

Faire des Dieux - Le séminaire I première partie

Pour l’instant, simplement souligner ceci : nous nous trouvons d’entrée de jeu projetés non pas dans la mêlée des débats sur la croyance, la foi et la dimension sociale et sociétale qui est celle dans lesquelles les religions sont aujourd’hui prisonnières, mais dans des zones qui sont à la fois portées par les religions mais repoussées par elles soit dans des marges passant pour secondaires soit dans un noyau passant pour si essentiel que de tenter de le connaître est considéré parfois comme impossible, parfois comme un blasphème, et dans tous les cas, comme ne constituant un enjeu ni majeur ni actuel.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 1er avril 2020

Faire face au mensonge absolu

Cette seconde séance consacrée à la pensée de Guy Debord va nous permettre d’aborder la question du mensonge absolu appréhendé du point de vue de l’individu à la fois plongé dans ce mensonge et qui y participe sans le voir mais qui, aussi parfois, néanmoins, lui fait face.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 2 février 2020

Logiconochronie XLIV

Cette troisième séance du séminaire que Jean-Louis Poitevin consacre au "mensonge absolu" va porter sur la lecture de certaines œuvres de Guy Debord dans la mesure où nous y trouverons des éléments nous permettant d’avancer dans le double propos qui est le nôtre ici : préciser les contours et le fonctionnement de ce que nous avons nommé « mensonge absolu » et envisager les moyens d’y faire face.
Les notes ci-dessous sont la matrice de l’exposé oral qui suit parfois des voies adjacentes.

par Jean-Louis Poitevin

Lire


|