abstraction

dimanche 26 mai 2019

Inside the museum

Les chaises sont vides, le bouton au sol ne retient aucune porte, la toile écran est blanche, comme si était attendu depuis toujours celui ou celle qui allait la couvrir de couleurs et de traits, les éclairages s’épuisent à mimer le soleil et les pieds des meubles semblent hésiter entre monter et descendre comme d’ailleurs les escaliers abandonnés à eux-mêmes en l’absence de visiteurs.

par Christian Globensky et Laurence Gossart

Lire

dimanche 28 avril 2019

Inside the museum

À quoi ressemblerait la vie si elle était un musée ?

par Christian Globensky et Clément Thibault

Lire

lundi 1er avril 2019

Inside the museum

TK-21 LaRevue va présenter au fil des mois le travail photographique que Christian Globensky réalise dans les musées et autres lieux de présentation de l’art.

par Christian Globensky et Laurent Buffet

Lire

mercredi 28 novembre 2018

De cette écorce que revêt le temps

La Galerie Hors-Champs est heureuse de vous inviter à sa première exposition monographique des peintures de Catherine Ludeau, « De cette écorce que revêt le temps », poème contemplatif fait d’interrogations métaphysiques et d’impressions immersives.

par Catherine Ludeau et Hannibal Volkoff

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Harmonies essentielles

« À la limite de toutes les tentatives de création, il y a des espaces-temps, il n’y a que ça. Ces petits morceaux d’espaces visuels, dont la connexion n’est pas donnée d’avance, par quoi voulez-vous qu’ils soient connectés ? » écrivait Gilles Deleuze.

par Pascale Geoffrois et Sascha Nordmeyer

Lire

samedi 30 juin 2018

Objetrium — Le Cloître des Objêtres

C’est de la rencontre accomplie entre un haut lieu de l’architecture religieuse médiévale et une sculpture contemporaine néo-cubiste : le Cloître des Billettes à Paris et le Pénitent, bronze monumental du sculpteur Abram, qu’est née l’idée de l’Objetrium. Je souhaitais depuis longtemps investir une architecture de cloître, considérant que celle-ci invite nécessairement à une déambulation géométrique, propice à supporter la construction et l’avancée d’une série de représentations sur un thème donné.

par Abram et Nicole Sottiaux

Lire

lundi 26 février 2018

Choses physiques : à propos de Fautrier

Nous savons que nous ne savons pas. Nous savons que nous ne pourrons pas ne pas chercher à savoir. Nous croyons donc savoir mais nous ne savons pas ce que nous croyons. Si parfois l’amertume se perd en syllogismes, la vie s’exprime, elle, en analogismes : de face l’impossible visage, sur les bords l’incompressible contour, au fond le trou comblé de matière lumineuse.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

dimanche 28 janvier 2018

C’est cadeau

C’est l’histoire d’une forme sans forme, ou si l’on préfère d’une forme intermédiaire, oscillant entre la surdétermination du nommé et l’indétermination d’un certain innommable.
Entre les deux une accumulation d’œuvres et de phrases, des tableaux et un livre. Et surtout, affirmation paradoxale d’une existence en transit, un usage du mot moi signalant non tant qu’ici se manifeste un ego, que le fait qu’il était, est et sera une invention paradoxale, signaux faibles d’une appartenance indécise au monde.
C’est entre cette forme reprise comme on le fait d’un vêtement qu’on en veut pas abandonner et de ces mots qui hantent le banal comme un souvenir mal éteint que se déploient ces œuvres de Pierre Mabille.

par Pierre Mabille

Lire

lundi 18 décembre 2017

Un peintre abstrait à l’époque du 3.0

Silvère Jarrosson est entré en peinture pour répondre à un appel impérieux qui s’est manifesté à lui à travers un : « c’est cela que je veux faire ! », alors qu’il découvrait le travail pictural d’un ami. Quoi, cela ? La peinture !

par Jean-Louis Poitevin et Silvère Jarrosson

Lire


|