Plasticien, Écrire avec les yeux est mon métier. J’associe la photo, le film, la sculpture et l’écriture et une recherche sur l’image. Je ne reproduis pas le réel, j’essaye de révéler des points de vue.

En 2017, j’ai réalisé pour le festival d’art contemporain Les Jours de Lumière une installation intitulée Clôturer à perdre la raison. Deux de mes courts-métrages ont été primés au Deauville Green Award FilmFestival 2016. Le court-métrage Empreintes est entré dans les collections du Forum des Images et a été présenté au ShortFilm Corner 2015 du Festival du Film de Cannes. Mes photos sont présentes dans les collections de plusieurs musées français et ont été exposées et publiées en Europe.

Écrire avec les yeux c’est aussi analyser l’image, parler de l’œil, de l’interprétation culturelle sans omettre le rôle de la technique. Formateur-conférencier, auteur de Regard sur l’image, un essai illustré de peintures, d’icônes et de photographies. Cet essai préfacé par Peter Knapp (ancien directeur artistique de Elle, photographe de mode et enseignant à l’école Penninghem) a été présenté dans le cadre de la Journée Mondiale de la Couleur 2017 organisée par le CFC à la BNF et a obtenu le Prix de l’Académie de la Couleur 2016 et est présent dans les médiathèques de centres d’arts et de nombreuses écoles et universités.

Membre du comité de rédaction de TK-21 LaRevue


Envoyer un message

vendredi 3 janvier 2020

Logiconochronie XXXXIII

Ce second épisode est architecturé autour du De Spectaculis l’ouvrage du théologien Carthaginois Tertullien (150-220 ap JC) qui devient en français "La première société du spectacle". Écrivain de langue latine issu d’une famille berbère romanisée et païenne, il se convertit au christianisme à la fin du IIᵉ siècle et devient un éminent théologien de Carthage avant Saint Augustin.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 3 janvier 2020

Ne pas stocker

"Ne pas stocker" est une relecture vidéo de la performance de Malin Bülow pour la biennale de Lyon 2019 par Hervé Bernard, elle-même décryptée par Jean-Louis Poitevin. Musique de Samuel Maurin.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 3 janvier 2020

No storing

“No Storiing” is a video reinterpretation Hervé Bernard of the Malin Bülow’s performance during biennale de Lyon 2019, herself rewied by Jean-Louis Poitevin.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

mardi 3 décembre 2019

Faire face au mensonge absolu

Enregistrement vidéo de la première séance du séminaire de Jean-Louis Poitevin Faire face au mensonge absolu : L’Iliade comme jeu vidéo et sa réfutation par Platon : une lecture de l’Hippias Mineur, qui s’est tenu à la galerie Hors Champs le 19 novembre 2019.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

mardi 29 octobre 2019

Hervé Bernard

Soyez les 100 changements que vous voulez voir en ce monde

par Hervé Bernard

Lire

vendredi 2 août 2019

Vincent Debiais, du fantasme (et) de la présence

TK-21 LaRevue a pour ambition d’être un lieu de réflexion sur le statut des images aujourd’hui. Et, en effet, quoi de mieux pour les approcher et les comprendre, ces images d’aujourd’hui, que de faire un retour arrière, aujourd’hui vers le Moyen Âge, surtout lorsqu’il est présenté avec la maestria et la précision d’un de ses meilleurs connaisseurs.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 2 août 2019

Gilles Clément

Il nous semble naturel de vous avertir. Vous venez de si loin, votre voyage est si long. Vous pourriez accuser un retard sidéral quoique légitime ; il se pourrait qu’en lieu et place de notre civilisation vous ne trouviez que des ruines et des ossements. Par avance nous nous excusons de ce dérangement et souhaitons que l’odeur de la putréfaction ait disparu.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 2 août 2019

Algorithmes et fabrication des images

L’entretien que nous a accordé Frédéric Guichard, directeur scientifique de DXO, s’ouvre sur une approche des algorithmes, un mode de calcul qui se trouve aujourd’hui au cœur de toutes nos pratiques et en particulier de notre production quotidienne d’images et de leur partage.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire

vendredi 2 août 2019

Les portes de l’envers du temps

Park Seo-Bo est l’un des artistes majeurs de la scène coréenne actuelle. Il a traversé les périodes difficiles puis fastes de l’histoire de la Corée moderne en transformant un geste en une source infinie de production poétique.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Lire


|