Christophe Robe

mercredi 26 septembre 2018

Les tables de l’imaginaire

Peintre à la maturité affirmée, Christophe Robe opère depuis quelques années une bascule à la fois radicale et puissante dans son travail. Cette bascule est le fruit d’une réflexion toujours continuée mais aussi d’un « abandon » à des gestes, à des pratiques, à des enjeux picturaux que, jusqu’alors, il ne s’était pas autorisé 
à activer.

par Christophe Robe et Jean-Louis Poitevin

Lire