rêve

lundi 3 avril 2017

Confessions d’une enfant du siècle 1/4

Jeanne Susplugas exposait, expose et exposera au printemps et tout l’été à Versailles à la Maréchalerie, à l’École des beaux-arts et à Paris, à la galerie Vivo Equidem. C’est à la Maréchalerie que nous l’avons rencontrée et filmée « sous » et « dans » son œuvre, une sculpture installation aux ramifications multiples dont elle nous livre ici, dans la première des quatre parties de l’entretien, une lecture tout à fait éclairante mais aussi singulièrement inquiétante.

par Hervé Bernard , Jean-Louis Poitevin et Jeanne Susplugas

en savoir plus

samedi 1er octobre 2016

Légèreté et envol

Aujourd’hui, il faut saisir une occasion qui se présente rarement d’écrire sur le travail d’un artiste qui est aussi un ami et un collaborateur actif de TK-21 LaRevue, envoyant depuis New York des textes d’une rare intelligence sur ses propres réflexions comme sur des expositions ou le travail d’autres artistes.
TK-21 LaRevue a ainsi publié ( n°58, 59, 60/61) en avant première le texte qui compose l’ouvrage paru à l’occasion de l’exposition que Jaewook Lee a réalisée cet été à Séoul à One wall art space.

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

samedi 1er octobre 2016

Pascal Toussaint, l’homme traversé

Chaque époque produit des créatures de cette étonnante espèce, sorte de mediums plus choisis que choisissant. Une résistance essentielle face aux pollutions d’une classe dominante d’artistes contemporains qui ignorent la transcendance et savent parfaitement choisir et négocier les moyens d’exposer leur ego. La création échappe à toute conscience de soi. À cet égard, Pascal Toussaint en est la parfaite démonstration.

par Pascal Toussaint et Valérie Labrousse

en savoir plus

mercredi 25 novembre 2015

Entretien avec Serge Tisseron 1/2

Au cours d’un long entretien dont nous publions aujourd’hui la première partie, Serge Tisseron, psychanalyste et penseur de l’image, revient sur ses thèmes de prédilection et ouvre de nouvelles pistes relatives à notre "aveuglement" face à ces images qui pourraient nous hanter.

par Hervé Bernard

en savoir plus

mercredi 23 septembre 2015

Mark Brown, gentleman tisseur

Mark Brown tisse sur de tout petits métiers des scènes de vie, des couleurs, des impressions de jardins. Mark Brown invente aussi un jardin des ères anciennes.
Il rêve en fils et en arbres des moyens de retenir le temps.

par Mark Brown , Martial Verdier et Virginie Rochetti

en savoir plus

dimanche 30 août 2015

À la source du rêve

Inviter cinq photographes de renom à faire des images dans le jardin dans lequel Monet vécut tant d’années, un jardin associé dans la mémoire collective mondiale à ce grand regard brumeux du maître, c’est mettre en branle une opération singulière conduisant ceux qui l’acceptent à inverser le mouvement de l’œil, le chemin de la vision, pour plonger dans le visible comme s’il plongeait dans la source inviolée du rêve.
Cinq regards contemporains, Darren Almond, Elger Esser, Henri Foucault, Bernard Plossu, Stephen Shore.

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

dimanche 30 août 2015

Littérature, drogue, ivresse

Conférence de Jean-Louis Poitevin dans le cadre de la journée d’étude de la station 9 du laboratoire espace cerveau de l’IAC de Villeurbanne, journée qui s’est tenue le jeudi 18 avril 2013, de 14h30 à 17h30 à LA MAISON ROUGE – Fondation Antoine de Galbert, Paris

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

mercredi 25 mars 2015

Transcrire l’empreinte, abolir le temps

En couvrant ses feuilles ou ses toiles sur toute leur surface, Adoka Niitsu nous donne à voir une forme de grouillement, celui qui nous constitue et que nous révélerait chaque parcelle de matière si nos yeux étaient des microscopes. Dans le déploiement de ses installations, entrent en résonance des objets singuliers, des images en mouvements, des projections, des dessins ou des impressions et des éléments divers. Ces installations forment un contrepoint essentiel à l’œuvre plastique pure.
Au cœur de toute l’œuvre d’Adoka Niitsu, on découvre une fascination pour la trace et l’empreinte.

par Adoka Niitsu et Jean-Louis Poitevin

en savoir plus


|