landscape

paysage

mercredi 1er mars 2017

Un jardinier en perspective — 2/2

Le jardin et la ville entretiennent des relations pour le moins ambiguës. C’est qu’il est difficile de rêver la ville au point de faire en sorte qu’il existe des lieux pour rêver dans la ville. Rares sont ceux qui s’y emploient réellement.

par Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

mercredi 1er mars 2017

Les fantômes de l’histoire

Le travail photographique de Ha Choon Keun est un travail engagé, à condition de comprendre que ce terme d’engagement a, ici, au moins deux significations complémentaires. Être engagé au sens habituel du terme signifie s’impliquer dans les mouvements les plus actuels qui traversent la société et prendre en charge par le moyen des images, si l’on est un photographe, des enjeux et des situations difficiles et brûlantes de l’époque.
Être engagé, signifie aussi dans le cas de Ha Choon Keun que les images qu’il produit participent à leur manière d’une réflexion profonde sur le statut même des images photographiques aujourd’hui.

par Ha Choon Keun et Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

jeudi 2 février 2017

Image et désontologisation

Les images, toujours, oscillent entre confirmation de l’existence des choses et des êtres et tentation de leur effacement. Trop rarement, les photographes nous donnent à voir les formes que prend la frontière de l’être à l’instant infini de la durée pure.

par Jean-Guy Lathuilière , Jean-Louis Poitevin , Martial Verdier et Olivier Perrot

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

« Les rendez-vous » avec M. le Président

Les œuvres d’art ont ceci de particulier qu’elles sont quelque part plus abouties et plus tordues que leurs créateurs. C’est peut-être en cela qu’elles nous interpellent, nous bousculent, nous portent à avaler notre soupe de travers.

par Dangelo Néard et Jean-Daniel Berclaz

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire #4

Entre fascination non dissimulée en particulier pour les espaces urbains chez Jean-Guy Lathuilière et, ici, concentration exponentielle du regard sur la puissance d’enfermement avec respiration supposée possible chez Hervé Bernard, ce sont les bords mêmes de nos angoisses et de nos désirs secrets que nous parcourons ici, d’un œil d’autant plus distant qu’il ne nous semble pas avoir affaire à la forme dure de nos passions mais plutôt à une image presque insouciante. Chacun de ces deux photographes livre à sa manière un aperçu textuel sur ses "intentions" !

par Hervé Bernard et Jean-Guy Lathuilière

en savoir plus

mardi 26 avril 2016

Atlas Rrose Semoy

Accumulations et saturations de lignes, taches de couleurs, paysages de corps : s’y perd-on ? Cases, lettres, fausses légendes cartographiques, topologie pensive : sont-ils indications, orientations ? Croisant peinture, écriture et photographie, l’Atlas Rrose Semoy invite le lecteur au jeu des repères à inventer, pour le plaisir de l’apparition.

par Hélène Tyrtoff , Martial Verdier et Sylvain Paris

en savoir plus

Tuesday 26 April 2016

The Dawn of Flowers

In 1998, the Annals of the Missouri Botanical Garden published an article that revolutionized the world of plants and their taxonomy. Until that time, scientists had been decoding the genetic sequences of various simple organisms, but botanists could only classify plants according to what we all can see, augmented by chemical analysis.

by Alain Wagner , Mark Brown , Martial Verdier et Virginie Rochetti

en savoir plus

mardi 26 avril 2016

Odysseus, un passager ordinaire – II/II

Les Cyclopes n’ont pas de navires qui vous mènent à travers les mers de ville en ville. Ils auraient pu ainsi développer cette île, car la terre est excellente, elle pourrait donner tous les fruits, il y a des herbages sur le bord de la mer grise, les vignes seraient éternelles, le labourage aisé, les moissons hautes. (Homère)

par Michaël Duperrin

en savoir plus

lundi 28 mars 2016

L’aube des fleurs

Ce qui frappe en visitant-regardant le jardin "préhistorique" de Mark Brown, c’est ce que l’on n’y voit pas, c’est que l’on se promène dans l’idée de ce qu’il deviendra, qu’on circule dans une absence, un paysage fantasmé.
Un jardin est une idée avant tout, un devenir avant tout.
Quelle drôle d’idée qu’un devenir du passé. Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans cette tentative de reconstitution des paysages des ères anciennes à jamais perdues.
Dans l’Aube des fleurs, Mark Brown essaie, dans une démarche à la fois scientifique et pratique, de retrouver un paysage d’avant "l’invention" des fleurs.
Un projet d’une poésie poignante.

par Alain Wagner , Mark Brown et Virginie Rochetti

en savoir plus

dimanche 20 décembre 2015

Odysseus, un passager ordinaire – I/II

Mon Odyssée se découpe en deux grandes parties :
• L’AUTRE MONDE, celui de la magie et des êtres surnaturels : Enfers, Sirènes, Cyclopes, monstres et géants
• LE MONDE DE L’AUTRE, ancré dans l’histoire et les migrations contemporaines

par Michaël Duperrin

en savoir plus


|