Laura Lafon


Envoyer un message

vendredi 28 novembre 2014

Je ne veux plus vous voir

On n’utilisait pas d’épluche-légumes. On préférait peler les patates avec un couteau sur le journal de la veille. J’ai découvert ça en quittant la maison pour me mettre en co-location. 
Quelques jours après mon emménagement, je suis partie une journée à la mer avec celle qui deviendrait rapidement mon amie. Dans la voiture, on est tombé sur France-Culture ; ça parlait de René Char, je me souviens avoir imité le présentateur. Je n’avais évidemment jamais entendu parler de lui et à la maison c’était une culture qui ne nous appartenait pas. On tombait dessus, on écoutait deux-trois phrases, on rigolait avant de zapper. Fanny elle, laissait l’émission. 

Ce projet est l’aboutissement en images d’un questionnement qui préoccupait déjà l’enfant, qui forge sûrement l’adulte. Le sentiment de trahir son milieu d’origine, et l’angoisse malgré tout d’une disparition inévitable. 

par Laura Lafon et Sylvain Duthu

en savoir plus

jeudi 24 janvier 2013

Photographie liquide — III /III

« Croisant ses réflexions sur la photographie et sur la notion d’auteur, Joan Fontcuberta aborde sous un angle nouveau l’exposition de soi, cette forme de jeu avec le Je. Partant du constat d’un monde envahi par l’image – qui fait qu’aujourd’hui « nous habitons l’image » –, l’artiste s’interroge sur la nécessité, pour le photographe, d’en produire d’autres encore.

par Laura Lafon

en savoir plus

mardi 18 décembre 2012

Photographie liquide — II/III

Le concept de liquidité régit la photographie à l’ère numérique, sa pratique, sa fonction, son expression artistique. La photographie n’a de sens aujourd’hui que dans sa diffusion voire sa production numérique. Bien loin d’être morte, la photographie vit simplement une période qui la dépasse tout en la replaçant en son cœur : la postphotographie.

par Laura Lafon

en savoir plus

mardi 27 novembre 2012

Photographie liquide — I/III

« Pourquoi réalisez-vous des autoportraits ? Prenez-vous des photos de vous seulement pour vous ou aussi pour vos amis en ligne ? »

par Laura Lafon

en savoir plus