Michal Krzykawski


Envoyer un message

jeudi 1er décembre 2022

De la critique de l’économie politique au projet d’internation

Dans cette séance, nous interrogerons le projet de la nouvelle critique de l’économie politique amorcé par Bernard Stiegler dans les années 2000-2010, qui se fondait alors sur une critique des industries culturelles audiovisuelles au service du capitalisme consumériste. Nous verrons comment cette nouvelle critique de l’économie politique a évolué avec l’avènement des technologies numériques au service du capitalisme computationnel, pour devenir le projet d’une refondation de l’économie, sur la base d’une nouvelle conception de l’informatique théorique.

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire

samedi 29 octobre 2022

Les fonctions psychiques supérieures et le numérique

Dans cette séance, il s’agira d’envisager les technologies numériques d’un point de vue organologique, c’est-à-dire, de comprendre la manière dont elles transforment nos organismes, et en particulier nos organes cérébraux (nos cerveaux) ainsi que nos organisations sociales. Nous nous appuierons pour cela sur différentes traditions psychologiques et philosophiques, qui se caractérisent toutes par la prise en compte du rôle joué par l’environnement technique et social dans le développement psychique (et qui ouvrent donc la perspective d’une "écologie de l’esprit").

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire

vendredi 30 septembre 2022

Panser le soin et l’éthique face aux nouvelles technologies

Si les questions de « l’éthique des algorithmes » ou de « l’éthique de l’Intelligence Artificielle » sont devenues omniprésentes dans nos sociétés automatiques, force est de constater qu’au moment où l’on invoque l’éthique pour guider nos choix technologiques, c’est la possibilité même d’une éthique qui se voit menacée par les industries numériques et les objets connectés : ce sont les technologies qui configurent nos habitudes et nos modes de vies quotidiens, par l’intermédiaire du design comportemental et persuasif, et souvent au dépend des principes moraux que l’on croyait les plus fondamentaux (protection de la vie privée ou liberté d’expression et de pensée).

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire

dimanche 31 juillet 2022

De l’ère post-media à l’ère post-vérité et au-delà

Dans un texte de 1990 intitulé « Vers une ère post-média », Félix Guattari s’interrogeait sur les évolutions des technologies médiatiques : la jonction entre la télévision, la télématique et l’informatique devait selon lui conduire à un renversement des pratiques, permettant aux récepteurs passifs de se réapproprier les « machines d’information, de communication, d’intelligence, d’art et de culture » et de renverser ainsi le « pouvoir mass-médiatique ».

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire

lundi 30 mai 2022

Énergies, économie, écologie

Dans l’ouvrage Bifurquer, Bernard Stiegler propose d’envisager l’économie comme une activité de lutte contre l’entropie aux niveaux thermodynamique, biologique et psycho-social : il s’agit alors de lutter contre l’exploitation des énergies matérielles et minérales par le capitalisme productiviste, mais aussi contre l’exploitation des énergies spirituelles et libidinales par le capitalisme consumériste.

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire

samedi 30 avril 2022

La nouvelle révolution urbaine

La révolution numérique constitue une nouvelle révolution urbaine : les projets de « smart city » (capteurs, puces RFID, infrastructures satellitaires), la numérisation des technologies urbaines de conception et de construction (BIM, CIM, béton interactif), les systèmes GPS, l’Internet des objets, constituent autant d’innovations techniques qui transforment en profondeur non seulement les métiers de l’urbanisme, de l’architecture et du bâtiment, mais aussi les rapports des habitants à leurs milieux quotidiens.

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire

dimanche 3 avril 2022

Entropie, anti-entropie, exosomatisation, néguanthropie

"Mais, en fait de savoir, ce n’est pas tout que d’en accumuler le matériel de fixation ou d’opération, et même d’entretenir le personnel qui le dispense ou celui qui le peut utiliser : ceux-ci ne le créent point. Le savoir ne se conserve en pleine valeur qu’en présence des conditions vivantes de son accroissement"
Paul Valéry, Regards sur le monde actuel

"La capacité à sans cesse enrichir et renouveler les savoirs est la néganthropie."
Bernard Stiegler, La technique et le temps, t. 4 L’épreuve de la vérité dans l’ère post-véridique.

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire

dimanche 27 février 2022

Peanser une exosomatisation « néguanthropique »

Mais, en fait de savoir, ce n’est pas tout que d’en accumuler le matériel de fixation ou d’opération, et même d’entretenir le personnel qui le dispense ou celui qui le peut utiliser : ceux-ci ne le créent point. Le savoir ne se conserve en pleine valeur qu’en présence des conditions vivantes de son accroissement.

Paul Valéry, Regards sur le monde actuel.

par Anne Alombert et Michal Krzykawski

Lire