ville

cityscape

jeudi 2 février 2017

Voyage à Leipzig — IV

Dresde baroque, Dresde médiévale, classique, Dresde triomphante, Dresde de Saxe, joyau renaissant d’Allemagne, Dresde où enfin je me promenai heureux après tant d’enjeux anciens demeurés à Leipzig, Dresde allait m’apparaître...

par Alain Coelho

en savoir plus

mardi 24 janvier 2017

Séoul, Playstation mélancolique

Un photographe de presse, habitué des zones de guerre, est invité à venir en Corée, pour réaliser une série de photos de mode. Malgré lui, il va être entraîné dans une aventure qui le conduit à tenter de récupérer des œuvres d’art volées. Mais c’est la ville, Séoul, qui le happe...

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

L’homme sans qualités

En attendant la publication de l’entretien passionnant que nous a accordé Alexander Kluge en janvier, voici un premier inédit qu’il met à notre disposition. Figure non seulement emblématique mais d’une puissance créatrice incessante comme le prouve la publication de Chronique des sentiments au Éditions POL cet printemps, Alexander Kluge reviendra régulièrement dans les pages de TK-21 en 2017.

par Alexander Kluge

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

Séoul Playstation mélancolique

L’histoire d’un photographe de guerre embauché pour un shooting de mode en Corée se trouve embarqué malgré lui dans la recherche d’œuvres volées d’Alechinsky. Aux prises avec sa propre mélancolie, suite à un trauma de guerre, il découvre la ville de Séoul accompagné d’une coréenne qui, elle, cherche à réaliser un film sur sa ville. Entre poursuites en escalator et errances sans but, le photographe et sa compagne dérivent dans Séoul qui devient ainsi pour la première fois dans un livre français le cadre et le personnage d’un roman post-historique.

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

« Les rendez-vous » avec M. le Président

Les œuvres d’art ont ceci de particulier qu’elles sont quelque part plus abouties et plus tordues que leurs créateurs. C’est peut-être en cela qu’elles nous interpellent, nous bousculent, nous portent à avaler notre soupe de travers.

par Dangelo Néard et Jean-Daniel Berclaz

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

Prospective des murs, Depuis que les bals sont fermés

Prospective des murs, Depuis que les bals sont fermés est le premier volet d’un cycle de recherche, d’expérimentations et d’expositions que Sandra Lorenzi initie à l’Espace arts plastiques Madeleine-Lambert. À la croisée de plusieurs disciplines, ce projet se situe dans le champ des arts plastiques mais se nourrit largement d’autres domaines liés aux sciences humaines : la philosophie, la sémiologie et l’Histoire contemporaine. le texte et l’entretien sont dus à Xavier Jullien, Directeur de l’espace des arts plastiques Madeleine Lambert et commissaire de l’exposition.

par Sandra Lorenzi et Xavier Jullien

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

Voyage à Leipzig — III

Ce voyage à Leipzig était bien entendu délirant, à l’aune d’un psychiatre, se présentant pour moi comme si l’on pouvait trouver en des lieux les univers et l’essaim qui nous auraient constitués, l’orgue, la musique de Bach.

par Alain Coelho

en savoir plus

samedi 5 novembre 2016

Pierre-Jean Giloux, Invisible Cities

Suspendues entre passé et futur, fiction et réalité, les installations vidéo de Pierre-Jean Giloux sondent un univers aux allures de mirage architectural, vertige sensoriel où le familier côtoie l’étrange, où le documentaire infiltre l’abstraction.

par Eva Prouteau et Pierre-Jean Giloux

en savoir plus

samedi 5 novembre 2016

Voyage à Leipzig — II

Mais notre corps et notre être ne sont-ils pas simplement cette paroi, que nous nommons parfois une cité et parfois la Nature ?

par Alain Coelho

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire #4

Entre fascination non dissimulée en particulier pour les espaces urbains chez Jean-Guy Lathuilière et, ici, concentration exponentielle du regard sur la puissance d’enfermement avec respiration supposée possible chez Hervé Bernard, ce sont les bords mêmes de nos angoisses et de nos désirs secrets que nous parcourons ici, d’un œil d’autant plus distant qu’il ne nous semble pas avoir affaire à la forme dure de nos passions mais plutôt à une image presque insouciante. Chacun de ces deux photographes livre à sa manière un aperçu textuel sur ses "intentions" !

par Hervé Bernard et Jean-Guy Lathuilière

en savoir plus


|