poésie

mardi 6 décembre 2016

Intempéries

Jean Yves Cousseau est engagé depuis de nombreuses années dans une démarche artistique liée à la photographie et expérimente, au fil des expositions, des publications et des commandes, d’autres supports et modes d’expression telles que la vidéo, l’installation et l’oxydation

par Jean-Yves Cousseau

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

Un point d’interrogation… Vertus de la lumière végétale

Christelle Westphal crée une recherche d’écritures visuelles et plastiques inspirée, entre autre, par le rituel d’un village de l’Inde, hommage à la fertilité de la terre, de son enfance, son histoire familiale de chercheurs humanistes, ses années de vie au Japon et au Chili, de la culture Kanak, de la bio piraterie, du son, du genome, de l’art cybernétique.
Son œuvre s’inscrit dans l’espace transversé entre l’humanité et le règne végétal. Elle l’interroge.
"Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. " (Sitting bull, sioux Lakota)

par Christelle Westphal

en savoir plus

samedi 1er octobre 2016

L’atelier des fées de Platon

Les fées de Platon effectuent des allers-retours, de la caverne à l’éther, elles ont l’élixir pour transformer la substance des choses, des êtres. S’extraire de notre contraignante condition sensible et terrestre n’est pas chose aisée. Se distancer d’un sol lourd, c’est penser aux nuages tout en détricotant la pesanteur.

par Laëtitia Bischoff

en savoir plus

samedi 6 août 2016

La nouvelle constellation du Centaure

Le 4 décembre 2002, à l’occasion d’un entretien en vue de Heiner Müller et Alexander Kluge arpenteurs de ruines. Le grouillement bariolé des temps (éd. de L’Harmattan, coll. DA – De l’Allemand, 2004), nous avions offert à Alexander Kluge, dans son antre de Kairos-Film, avec des fleurs de sel de Guérande, les fleurs de la bouche du Fardeau de la joie, de et sur Friedrich Hölderlin.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

en savoir plus

mardi 26 avril 2016

Atlas Rrose Semoy

Accumulations et saturations de lignes, taches de couleurs, paysages de corps : s’y perd-on ? Cases, lettres, fausses légendes cartographiques, topologie pensive : sont-ils indications, orientations ? Croisant peinture, écriture et photographie, l’Atlas Rrose Semoy invite le lecteur au jeu des repères à inventer, pour le plaisir de l’apparition.

par Hélène Tyrtoff , Martial Verdier et Sylvain Paris

en savoir plus

mardi 26 avril 2016

D’un bord à l’autre du cercle polaire

Faire glisser les visages photographiés par Esther Berelowitsch vers des paysages. Avec l’image, les mots conversent en leur langue. J’ai cherché dans les traits et les attitudes, un phénomène météorologique pour qu’à la représentation de chaque individu répondent les pierres, le ciel, la neige ou les nuages. Les lecteurs/spectateurs, au cœur de cet échange libre, dessineront, je l’espère, un trait d’union égaré, appuyé ou amusé entre l’instant posé et le conte.

par Esther Berelowitsch et Laëtitia Bischoff

en savoir plus


|