installation

lundi 3 avril 2017

Confessions d’une enfant du siècle

Jeanne Susplugas exposait, expose et exposera au printemps et tout l’été à Versailles à la Maréchalerie, à l’École des beaux-arts et à Paris, à la galerie Vivo Equidem. C’est à la Maréchalerie que nous l’avons rencontrée et filmée « sous » et « dans » son œuvre, une sculpture installation aux ramifications multiples dont elle nous livre ici, dans la première des quatre parties de l’entretien, une lecture tout à fait éclairante mais aussi singulièrement inquiétante.

par Hervé Bernard , Jean-Louis Poitevin et Jeanne Susplugas

en savoir plus

Sunday 2 April 2017

Tales of Our Time

The Solomon R. Guggenheim Museum presents an ambitious group exhibition of contemporary Chinese art curated by Xiaoyu Weng and Hou Hanru.

by Jae Wook Lee

en savoir plus

Sunday 2 April 2017

Notations–Min Oh

Imagine you are walking in the forest with your eyes covered. You don’t see anything. You don’t know what is going to happen to you. Darkness, chaos, and disorder are invading the recesses of the heart. Now you are listening carefully to your surroundings.

by Jae Wook Lee

en savoir plus

Thursday 2 February 2017

Games People Play

My niece is now a four-year-old. Her name is Jiyou. Between ages one and two, she mostly enjoyed touching things, especially glittering ones.

by Jae Wook Lee

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

In illo tempore non suspecto

Stéphanie Raimondi poursuit sa quête de formes plastiques conçues comme des échos prospectifs au bruit sourd mais insistant que font en elles des œuvres littéraires. Membre du groupe Frame, elle inscrit sa démarche dans un projet à long terme qui plus que questionner, affirme que la pratique artistique aujourd’hui est un processus à entrées multiples et à sorties tout aussi multiples et que si bien sûr les œuvres importent, le déploiement de formes et d’idées importe plus encore.

par Stéphanie Raimondi

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

Le jeu des trois coups

Pensée nocturne, Li Po (701-762)
Devant mon lit – clarté transparente.
Est-ce bien du givre sur la terre ?
Tête levée : je contemple la lune.
Yeux baissés : je songe au sol natal.

par Cyrille Noirjean et Mengzhi Zheng

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

Un point d’interrogation… Vertus de la lumière végétale

Christelle Westphal crée une recherche d’écritures visuelles et plastiques inspirée, entre autre, par le rituel d’un village de l’Inde, hommage à la fertilité de la terre, de son enfance, son histoire familiale de chercheurs humanistes, ses années de vie au Japon et au Chili, de la culture Kanak, de la bio piraterie, du son, du genome, de l’art cybernétique.
Son œuvre s’inscrit dans l’espace transversé entre l’humanité et le règne végétal. Elle l’interroge.
"Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. " (Sitting bull, sioux Lakota)

par Christelle Westphal

en savoir plus

samedi 5 novembre 2016

Pierre-Jean Giloux, Invisible Cities

Suspendues entre passé et futur, fiction et réalité, les installations vidéo de Pierre-Jean Giloux sondent un univers aux allures de mirage architectural, vertige sensoriel où le familier côtoie l’étrange, où le documentaire infiltre l’abstraction.

par Eva Prouteau et Pierre-Jean Giloux

en savoir plus

samedi 1er octobre 2016

Légèreté et envol

Aujourd’hui, il faut saisir une occasion qui se présente rarement d’écrire sur le travail d’un artiste qui est aussi un ami et un collaborateur actif de TK-21 LaRevue, envoyant depuis New York des textes d’une rare intelligence sur ses propres réflexions comme sur des expositions ou le travail d’autres artistes.
TK-21 LaRevue a ainsi publié ( n°58, 59, 60/61) en avant première le texte qui compose l’ouvrage paru à l’occasion de l’exposition que Jaewook Lee a réalisée cet été à Séoul à One wall art space.

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus


|