Jihyun Jung

vendredi 28 novembre 2014

Construction Site Dreg

Entre destruction et construction, entre ruine et angles droits des murs neufs et nus, il y a des restes innommables, cadavres indiciels d’une activité paradoxale, celle de construire ou formes en attente d’un devenir excité. Ces éléments coagulent le temps comme la glace enveloppe ce qu’elle prend, corps, objet, souvenir, accord entre matière et oubli. Ces œuvres de Jihyun Jung constituent le troisième volet de cet ensemble qui, entre les pôles incernables de la destruction et de la construction, laisse exister ces résidus qui sont comme le témoignage d’un engendrement paradoxal, celui de la vie, celui de la pensée, celui du rêve. Ce que nous voyons sont des morceaux de rêves séchés.

par Jean-Louis Poitevin et Jihyun Jung

en savoir plus

Tuesday 28 October 2014

Construction site

Après les destructions, des images de bâtiments en court de destruction, l’état antérieur ou postérieur selon le point de vue auquel on se place. Car on peut choisir de voir ce qui existait avant la ruine jeune abolie ou après puisqu’en général sur cet emplacement devenu vide, on reconstruit. Cette tension est le cœur vivant de l’œuvre de Jihyun Jung.

by Jihyun Jung

en savoir plus

Friday 26 September 2014

Demolition Site

‘Demolition Site’ of Jihyun Jung shows us the artist’s traces left in a demolition site in redevelop area. We think we have been used to those sites but at the same time in some way we haven’t. People both desire and feel uncomfortable about newly built cities, which are built only for political and economic benefits trampling on their past.

by Jihyun Jung

en savoir plus