Eros

lundi 1er mai 2017

Si loin, si près des plis du corps

L’idée dans le numéro 69 d’un dossier spécial érotique s’est imposée comme une évidence, par facilité, par mauvais esprit, par jeu, par envie de rire, par désir de faire le point sur le désir, par provocation douce, par goût de la liberté, par volonté d’en découdre avec les figures obligées du contrat comme modalité de l’institution du lien, par besoin de comprendre, par plaisir !

par Jean-Louis Poitevin et La rédaction

en savoir plus

lundi 1er mai 2017

L’œil et la blessure

Dahmane est né en 1959 de parents artistes l’un et l’autre. Son père est l’un des maîtres de la gravure de son temps et un peintre important dont l’œuvre s’inscrit dans le sillage de l’École de Paris et sa mère, elle, développe une œuvre plus discrète qui l’influence tout autant.

par Dahmane et Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

mardi 3 janvier 2017

Dé-Croire, performance

Pour ouvrir et clore notre mois de l’OVNI Dé-Croire, nous avons organisé des performances.
En voici les restitutions sous deux points de vues artistiques différents.

par Jean-Louis Poitevin et Martial Verdier

en savoir plus

mardi 6 décembre 2016

Séoul Playstation mélancolique

L’histoire d’un photographe de guerre embauché pour un shooting de mode en Corée se trouve embarqué malgré lui dans la recherche d’œuvres volées d’Alechinsky. Aux prises avec sa propre mélancolie, suite à un trauma de guerre, il découvre la ville de Séoul accompagné d’une coréenne qui, elle, cherche à réaliser un film sur sa ville. Entre poursuites en escalator et errances sans but, le photographe et sa compagne dérivent dans Séoul qui devient ainsi pour la première fois dans un livre français le cadre et le personnage d’un roman post-historique.

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus


|