mercredi 26 septembre 2018

Accueil > Les rubriques > Société > Traces Cachées (Verborgene Spuren)

Traces Cachées (Verborgene Spuren)

Une vidéo d’Otakar Baburek d’une performance de Toshiko Oka et Wolfgang Seierl

, Jean-Louis Poitevin et Wolfgang Seierl

Pendant l’été, partout en Europe fleurissent des rencontres, des festivals, des expositions. Cet événement a eu lieu au sud de la Tchéquie, là où elle touche l’Autriche dans le village de Slatky en Juillet de cette année. Une danseuse japonaise Toshiko Oka et un peintre compositeur et musicien autrichien Wolfgang Seierl ont réalisé cette performance dans laquelle la musique et la danse, le geste pictural et l’ambiance estivale ont concouru à un moment d’enchantement et de grâce.

Ut

demi sommeil et rengaine des souris qui
entre les barreaux de satin de la prison du crâne
à petits pas mangent le pain du ciel béni
quand le soleil s’éteint

mais il revient comme une rengaine
un mot de poème sépia
couleur sang quoique pas de goutte
sur la feuille mais dans les yeux
coulant rimmel du feu de dieu
sans rien de noir que le feu
et la manière qu’oublient les yeux

c’est autre chose qu’un soleil qui surgit soir à l’horizon
lune blanche comme un sommeil
lune dense lune papillon
et le crochet du diable
pour affréter l’oiseau de l’âme en rut
et qu’il se pose sur le ut

Toshiko Oka-1 from BERNARD Hervé (rvb) on Vimeo.

Traces cachées (Verborgene Spuren)Retour ligne automatique
Galerie atelier ArtClub Farni dur Stálky, dans le cadre de son 11e festival (Tchéquie)Retour ligne automatique
7 juillet 2018, 17hRetour ligne automatique
Participants : Toshiko Oka (Japon) chorégraphie et danseRetour ligne automatique
Wolfgang Seierl (Autriche), musique, objetsRetour ligne automatique
Téalisation : Otakar Baburek (CZ) vidéo