dimanche 28 janvier 2018

Accueil > Les rubriques > Société > Oui chef !

Oui chef !

Une vidéo de Chan Kai Yuen

, Chan Kai Yuen et Jean-Louis Poitevin

Une vidéo dans laquelle la parodie touche au « sérieux » en ce sens que la logique de l’image, ses duplications et ses répétitions viennent ici redoubler le propos, une allégorie du défilé militaire qui se mue en une mise en abîme d’un slogan français devenu le nom d’un parti et la forme même du pouvoir : En marche !

Chan Kai Yuen - Oui Chef ! from TK-21 on Vimeo.

Tu dois changer ta vie !

Rien ne doit échapper à ce cinglant impératif qui fut pourtant formulé par un poète et qui est devenu le mot d’ordre du monde du travail afin d’accroître son emprise sur ceux qui lui sont soumis. Ce n’est pas le changement qui importe, il se produit de lui-même, c’est le tu dois ! Là, l’impératif se met à sonner bien plus que comme un ordre ou que comme une obligation, comme un devoir qui sous peine de ne pas être accompli serait porteur de honte.
Alors que faire face à un tel déferlement de poulets animés, de gestes ordonnés, de rythme imposé ?
Rien ne semble permettre de s’opposer à tout cela, sinon d’accomplir le geste inverse absolu qui n’en est pas un en égrenant la réponse absolue qui n’en est pas une, et dont la formule canonique, le célèbre « I would prefer not to », tient finalement en deux mots : NE PAS.

Impossible d’en faire un mot d’ordre. Encore moins un slogan. Et pourtant, avec ce « Oui Chef » allégorique et décapant, c’est à méditer sur la possiblement seule réponse à l’impératif « tu dois » que nous convie cette brève vidéo de Chan Kay Yuen.

Pour le nouvel an chinois et la saint Valentin, Chan Kai Yuen présentera son travail à la galerie Art-Z dans un atelier TK-21, le mercredi 14 février 2018.
27, rue Keller 75011