lundi 26 février 2018

Accueil > Les rubriques > Images > Le petit déjeuner

Le petit déjeuner

, CORRIDOR ELEPHANT et Pauline Sauveur

Le corps, motif, objet ou fragment, est un habitant peut-être fragile, peut-être immobile (comment en être certain). Le corps de l’autre est une question ouverte matérialisée dans l’image, sur nous-même, sur notre relation à l’espace et nos attachements au lieu.

Cette série est née en deux temps. La première approche fut d’entrer dans les lieux et d’y lire ce que les espaces vides savent raconter : la lumière, les traces, la fiction indéniable, l’absence-présence, le retour immédiat ou le départ certain.
Par la suite j’ai fait part à celui qui y vivait depuis quelques années, de l’envie de faire des photos du lieu habité, il a ri et m’a demandé si j’avais oublié qu’il avait été modèle, et nous avons convenu d’une date.
La nudité a été une proposition, et la lenteur, le silence et la respiration sont entrés dans l’image en même temps.

L’interrogation se renouvelle à chaque image, à chaque étape, sur ma manière de le prendre en photo. Invité dans le cadre il permet de continuer l’étonnement, les incertitudes et l’appétit, tout en apportant une esquisse de réponse.

Pauline Sauveur mêle écriture, installation et photographie dans des projets hybrides et poétiques, afin de questionner le quotidien, l’intimité, la relation au corps, à l’espace et au territoire.

Elle a fondé le collectif *public averti avec l’écrivain Laurent Herrou, pour lire au public. Ils organisent régulièrement des lectures et des expositions avec de nombreux autres artistes.

Voir en ligne : https://paulinesauveur.fr/le-petit-...