Kza Han 한경자

« Quatre lancers de dés sur l’eau »


Envoyer un message

samedi 6 août 2016

La nouvelle constellation du Centaure

Le 4 décembre 2002, à l’occasion d’un entretien en vue de Heiner Müller et Alexander Kluge arpenteurs de ruines. Le grouillement bariolé des temps (éd. de L’Harmattan, coll. DA – De l’Allemand, 2004), nous avions offert à Alexander Kluge, dans son antre de Kairos-Film, avec des fleurs de sel de Guérande, les fleurs de la bouche du Fardeau de la joie, de et sur Friedrich Hölderlin.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

Lire

mardi 26 avril 2016

« Heidegger en Crimée » la remise du philosophe

Célèbre en Allemagne, le cinéaste et écrivain Alexander Kluge ne jouit en France que d’une réputation d’estime. Il fait cependant la Une pour un livre traduit en Français, La chronique des sentiments, qui paraît aux Éditions P.O.L.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

Lire

samedi 27 juin 2015

Ainsi s’en revient l’écho

Dans le cœur de la montagne, le roc, c’est la loi bouddhique.
Grand ou petit, chaque roc est circulaire.
Pour façonner un faux Bouddha
On a brisé en vain le flanc de la falaise.
Voici le corps du Dharma blessé !
(le moine Paek Un)

par Kza Han 한경자

Lire

jeudi 26 février 2015

Rebroussement de « L’Ister »

Nous allons percevoir autant que concevoir la traduction comme esprit de fleuve d’un chant innommé de Hölderlin, que Norbert von Hellingrath, premier éditeur de l’hymne, nomma Der Ister.

par Herbert Holl et Kza Han 한경자

Lire

dimanche 25 janvier 2015

Amers entre Ciel et Terre

À travers
les rideaux blancs
de l’antique fenêtre
d’Yeu
transparaissent
les vitres parsemées
de gouttes stellaires.

par Kza Han 한경자

Lire

mercredi 1er mai 2013

Cinq visions crépusculaires

Derechef le cinq s’est imposé, ce cinq, nombre du Centre – avec ses quatre éléments, terre, eau, air, feu, et le centre – cinq couleurs, cinq saveurs, cinq tons, cinq sens – je me suis mise en quête de l’énigme que ces cinq images de Kyung Jin, Pierre de Jade, recèlent, les arrachant par mes cinq poèmes au secret de leur mesure. – « À cet instant, énigme, elle pose des énigmes. » – Ces cinq subjectiles transmués en cinq projectiles par Kim Kyung Jin ne tremblent ni ne frissonnent, n’oscillent ni ne vacillent au centre de l’image. Visions sculptées par l’ombre, ces corps intempestifs ont tenu en éveil mon poème pictural, « Gemäldegedicht ».
La Leçon de calligraphie nous a initiées, peintre et poète, à la concentration de l’esprit qui surgit de l’inspiration et de l’expiration du corps, elle nous à initiées au silence, au suspens, à l’envol dans le vide. La Leçon de calligraphie a servi de Leçon de ténèbres, de Leçon de Lumières.
- Kza Han-

또 한번 다섯은 내 시詩작업에 필요불가결 했다. 대중심大中心의 수數인 오五는 네가지 기본요소 ᅳ 흙, 물, 공기, 불 ᅳ 과 소중심小中心으로 이루어진다. ᅳ 오색五色, 오미각五味覺, 오음조五音調, 오감각五感覺 ᅳ 경진이라는 이름이 은익隱匿한 경옥瓊玉은 오상五像의 비밀을 탐색했다. 시인은 오수五數의 시로서 화가가 그린 오상五像의 비밀을 측량하고 싶었다. « 바로 그 순간에 비밀은 다른 비밀과 또 다른 비밀의 수수께끼를 낸다. » 발사체發射體로 변신한 주관체主觀體는 화가 김경진의 그림 중심에서 흔들리지도 않고 떨리지도 않으며 진동하지도 않고 비틀거리지도 않는다. 음영陰影으로 새겨진 환영幻影, 때아닌 육체는 나의 회화시繪畵詩를 각성覺醒 시켰다.
서예교훈書藝敎訓은 숨을 쉬고 내쉬면서 몸 속에서 솟구치는 정신집중, 침묵과 일시정지一時停止, 허공으로 비약하는 비상飛翔을 화가와 시인에게 가르쳤다. 서예교훈은 암흑과 빛의 교시敎示를 가르쳤다.
- 한경자 시인-

par Kza Han 한경자

Lire

jeudi 24 janvier 2013

십이천체 -
十二天體 -
Douze corps célestes

십이천체十二天體는 2009년 가을과 2011년 가을 사이에 île Beaulieu인 미도美島와 île de Nantes인 낭뜨 섬 사이에서 에커하르트 라우튼스트라후Ekkehart Rautenstrauch 화백의 사투死鬪 중에 이루어졌다. 시발점始發點은 한경자Kza Han의 불.독.한 시집 인 Traces erratiques/Irrfährten/ 방황하는 붓 자국 - 화가는 시인의 혜성彗星6을 3 차원 그림으로 표현했으며 시인은 화가의 유성流星6을 시詩로 표현했다. 화가가 시인에게 보낸 마지막 메일은 『변함없이 하늘을 믿으면서』

par Ekkehart Rautenstrauch et Kza Han 한경자

Lire