dimanche 15 décembre 2013

Accueil > Les rubriques > Société > Abkhazie

Abkhazie

Un pays entre parenthèses

, Françoise Lambert

Je n’avais jamais entendu parler de l’Abkhazie avant de rencontrer Marina, une femme abkhaze. J’ai photographié ce pays entre parenthèses. Un « paradis perdu ».

L’Abkhazie ne figure pas sur les cartes.

Contre-Allée, Soukhoumi, 2009

République autoproclamée, ruinée par un conflit sanglant et oublié avec la Géorgie en 1993, elle n’existe pas aux yeux de la communauté internationale. Elle est pourtant bien là, nichée dans un interstice : entre mer Noire et montagnes du Caucase, entre soutien russe et blocus géorgien, entre guerre et paix.

Magasin de vêtements, Soukhoumi, 2009

Depuis la reconnaissance de l’Abkhazie par la Russie en 2008, les 150 000 habitants de l’ancienne riviera soviétique oscillent entre espoir et désillusion, dans l’incertitude de leur lendemain. Pays en devenir ou territoire improbable peuplé de vestiges de l’ère communiste ?

Intérieur de l’ancien Parlement abkhaze, Soukhoumi, 2009
Hangar ferroviaire, Soukhoumi, 2009
Cimetière ferroviaire, Soukhoumi, 2009
Boucherie, Soukhoumi, 2010
Marina et Alissa, Soukhoumi, 2009
Jetée sur la Mer noire, Soukhoumi, 2010
Vestiges d’un hôtel, bord de mer, Soukhoumi, 2009

Voir en ligne : www.f-lambert.com