mardi 20 décembre 2011

Accueil > Les rubriques > Villes > Un jour à Paris

Un jour à Paris

, Hervé Bernard

Le timelapse, animation réalisée image par image, pose la question de la définition de l’image dans l’image animée. Est-ce le photogramme ou le plan ? Nombreux sont les théoriciens du cinéma qui pensent que c’est le photogramme. Le timelapse ou stop motion nous confirme dans le fait que, d’un point de vue perceptif, c’est le plan, qui correspond à l’image au cinéma. En effet, selon l’intervalle entre les images, lors de la prise de vue, le résultat final, c’est-à-dire le film, sera totalement différent variant d’une décomposition quasi stroboscopique à une retranscription du mouvement quasi-parfaite.