mardi 6 juin 2017

Accueil > Les rubriques > Société > Quotidien d’atelier

Quotidien d’atelier

La trace et la mémoire de la pluralité artistique contemporaine.

, Jean-Louis Poitevin et Stéphane Mortier

Quotidien d’atelier
un projet et une réalisation de Stéphane Mortier
La série documentaire qui révèle et questionne l’art.

Née de la volonté de proposer un regard interrogateur sur l’atelier d’artiste, cette série documentaire nous plonge au cœur des lieux de travail des artistes.
Par sa simplicité audacieuse, cette chronique nous montre - lumière, son, silence, vide, espace, mouvement, ... - tout ce qui participe à la création artistique.

Dans un format simple, épuré, dégagé de toute prise de position, ces plans séquences de deux minutes et demie sont conçus comme une photographie, où l’atelier est un cortex et l’artiste celui (en) qui (se) connectent les neurones.

Questions / Réponses

Qu’est ce qui vous a amené à faire ce projet « quotidien d’atelier » ?
Il y a quelques années, je suis tombé sur le film de Sacha Guitry ( Les gens de chez nous ) où je voyais des artistes comme Monet, Renoir, Rodin pour la première fois dans des images animées. J’ai pensé que c’est ce qu’il fallait absolument laisser aux générations futures, même si peut-être c’est utopique. 

Pourquoi en noir et blanc ?
Pour mettre les artistes sur un même pied d’égalité, sans doute.

2 minutes trente ce n’est pas un peu court ?
Pour ce format, j’ai besoin de capturer 15 à 20 minutes d’images, c’est la limite je pense pour ne pas gêner le spectateur et ne pas mettre mal à l’aise l’artiste. Je voulais que ce rendez-vous soit le plus léger possible.

Vous avez à ce jour réalisé combien de « quotidien d’atelier » ?
J’en ai réalisé 30, je voudrais en avoir fait une cinquantaine en plus avant la fin de l’année.

Vous souhaitez en faire beaucoup ?
J’aimerais le faire perdurer et que ça ne s’arrête jamais. Je vise une sorte de wikipedia de l’atelier. Je voudrais en faire un projet collaboratif. Et pourquoi pas fédérer d’autres personnes sur ce projet pour capturer des artistes aux États-unis, en Asie ...

Comment imaginez-vous le présenter ?
Dans l’idéal, c’est un projet que j’aimerais présenter ainsi : une centaine d’écrans vidéo collés les uns aux autres et tournant en boucle, comme un cortex cérébral. Pour que le spectateur puisse laisser son œil se promener, être attiré par un mouvement, distrait par un autre ... dans un musée ou une fondation. J’espère un jour ...

#1 Quotidien d'Atelier-Aldo Caredda from TK-21 on Vimeo.

#2 Quotidien d'Atelier-Tristam from TK-21 on Vimeo.

#3 Quotidien d'Atelier-Patrice Hamel from TK-21 on Vimeo.

#4 Quotidien d'Atelier-Dominique Fury from TK-21 on Vimeo.

stéphane mortier
galerie[s]mortier paris
bureau : 14, rue Lincoln, 75008 Paris France
+33 6 67 31 67 81

nulle part en particulier,
partout en général