dimanche 26 avril 2015

Accueil > Les rubriques > Voir & écrire > Les « oubliés » d’Annabel Werbrouck

Les « oubliés » d’Annabel Werbrouck

, Annabel Werbrouck et Laëtitia Bischoff

Une déchirure photographique
égale
la couture d’un chirurgien

- 
Annabel Werbrouck jonche
les portraits
de paysages
d’animal
 
L’adulte, l’enfant
filé d’espaces autres
énonce ses vœux de fable
 
Le symbole revient discourir
l’image se dote de la malice des signes
et l’attribut, montagne ou ours, distille son caractère
 
En une double hélice
L’histoire humaine se mêle à celle de sa coquille
Ainsi couplées, nous retrouvons
ce qui ne fut jamais perdu.