lundi 24 mars 2014

Accueil > Les rubriques > Cerveau > Écritures végétales

Écritures végétales

, Martine Mougin

Une mystérieuse végétation qui se déploie en mouvements animés par un reflet miroir...

Écritures végétales 2011 fait suite à une série de photographies sur les reflets créés par les branchages qui se déversent sur les rives de la Seine. En introduction et au final de la vidéo, les couleurs déréalisent l’image, positionnées en transparence tel un filtre*.
Dans le cercle simulant la rétine de l’œil, mais aussi celui de la caméra, par une succession d’images fixes, les « Rushs » captent les branches d’arbres surplombant en premier plan l’eau, faisant apparaître dans la profondeur de champs une mystérieuse végétation qui se déploie en mouvements animés par un reflet miroir.

* Ce parti pris pictural n’est pas sans faire penser à la manière dont Antonioni utilisa la couleur dans son film Le désert rouge, peignant la pellicule « comme on peint une toile ».
Marie Deparis-Yafil 1998

montage Martine Mougin, Teddy Barouh cinéaste / réalisateur