dessin

samedi 28 septembre 2019

Inquiétante familiarité et exactitudes imaginaires

Les œuvres récentes de Li Xiaoshi, des aquarelles et quelques peintures, présentées à la Galerie Vanities, nous entraînent dans un univers qui semble n’avoir avec le nôtre qu’un rapport lointain. Rien ne nous rappelle nos rues et nos demeures, rien n’évoque nos appareils et leurs écrans ou nos automobiles, mais tout évoque l’au-delà de nos visages, de nos attitudes, de nos gestes, de nos pensées.

par Jean-Louis Poitevin et Li Xiaoshi

Lire

vendredi 27 septembre 2019

Huitième Biennale d’estampe contemporaine

« Où est le réel : au ciel ou au fond des eaux ? L’infini, en nos songes, est aussi profond au firmament que sous les ondes. » (L’eau et les rêves, G. Bachelard)

par Ayda-Su Nuroğlu , Cécile Marical , Christine Bouvier-Bernard , Muriel Baumgartner et Pascale Parrein

Lire

jeudi 18 juillet 2019

Propositions pour un enseignement en école d’art au XXIe siècle

Cet article est une véritable base de réflexion non seulement pour les enseignants et les étudiants vivant outre atlantique mais évidemment pour ceux qui nous lisent ici en France et en Europe. Il y est question des enjeux qui constituent le cœur de l’enseignement artistique aujourd’hui.

par Jae Wook Lee

Lire

vendredi 28 juin 2019

Jeu créateur et métamorphoses

Sculpteur jusqu’au bout des doigts, Nicolas Sanhes développe une pratique de dessin et de peinture qui vise à prolonger en le renouvelant le regard que l’on porte sur ses œuvres sculpturales.

par Jean-Louis Poitevin et Nicolas Sanhes

Lire

lundi 1er avril 2019

Solo ma non troppo

Solo ma non troppo publie des livres d’artistes, des livres de dessin. Editeur, il travaille depuis des années pour montrer l’art qu’il aime, loin des grands courants et des modes.

par Martial Verdier , Solo ma non troppo et Virginie Rochetti

Lire

lundi 31 décembre 2018

La Petite Collection

À l’origine de la Petite Collection, l’artiste Florence Lucas a découvert l’engouement pour la carte postale dans le domaine des arts plastiques.

par Pauline Lisowski

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Les tables de l’imaginaire

Peintre à la maturité affirmée, Christophe Robe opère depuis quelques années une bascule à la fois radicale et puissante dans son travail. Cette bascule est le fruit d’une réflexion toujours continuée mais aussi d’un « abandon » à des gestes, à des pratiques, à des enjeux picturaux que, jusqu’alors, il ne s’était pas autorisé 
à activer.

par Christophe Robe et Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Drawn by hair

« J’existe. C’est doux, si doux, si lent. Et léger : on dirait que ça tient en l’air tout seul. »
Jean-Paul Sartre - La Nausée

par Claudie Dadu et Hannibal Volkoff

Lire