corps

mercredi 28 novembre 2018

Charbon

“These pages will spontaneously combust. Be careful. Charbon burns. Accept me as I am” – Alex Housset

par Guillaume de Sardes et Laureline Dargery

Lire

mercredi 28 novembre 2018

Je ne suis pas cela !

Corps, dit-on le plus souvent dans la langage du sport ou de l’art contemporain. Chair, dit-on dans le langage de la philosophie et de la peinture.

par Frédéric Atlan et Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Ars electronica

La rentrée, pour qui scrute les évolutions sociétales que chercheurs ou artistes révèlent dans l’analyse ou l’usage des technologies émergentes, se fait au festival Ars Electronica de Linz. Un événement autrichien d’envergure internationale qui, cette année, interroge l’erreur pour envisager un Art de l’Imperfection.

par Dominique Moulon

Lire

mercredi 26 septembre 2018

Drawn by hair

« J’existe. C’est doux, si doux, si lent. Et léger : on dirait que ça tient en l’air tout seul. »
Jean-Paul Sartre - La Nausée

par Claudie Dadu et Hannibal Volkoff

Lire

mercredi 29 août 2018

Note d’introduction sur le colloque Corps, encore…

Ce colloque, intitulé Corps, encore... s’est déroulé les 8, 9 et 10 juin à Roubaix, en marge de l’exposition éponyme.
La manifestation s’est tenue au Non-Lieu, un espace patrimonial, l’ancienne usine Cavrois-Mahieu qui porte la mémoire de la production textile de la ville. Ces rencontres rassemblaient entre autres des artistes, des performeurs, des théoriciens et des chercheurs.

par Olivier Muzellec et Pascale Weber

Lire

mercredi 29 août 2018

Faute d’Éden

Une plate-forme surplombe deux énormes cuves. En arrière-scène improvisée, sur une grande toile noire a été grossièrement peinte au Blanc de Meudon la forme incertaine des deux corps.

par Sylvie Roques

Lire

mercredi 29 août 2018

La honte, un sentiment originaire ?

C’est un mot tout à fait singulier que celui de honte. Il est au cœur de récits fondateurs celui qui désigne un sentiment qui survient suite à un acte, une action, un geste dont l’impact est tel sur l’un ou l’autre des acteurs qu’il creuse sous ses pieds comme un abîme sinon terrifiant du moins insupportable. Il désigne aussi au cœur de chaque homme un sentiment dont on a l’impression qu’il était là avant nous, qu’il précède en quelque sorte les expériences vécues qui pourront le faire naître.

par Jean-Louis Poitevin

Lire

mercredi 29 août 2018

Création, Pulsion et Corps

Création, Pulsion et Corps explore ce qui fonde la performance réalisée par Eun Young Leepark « Cris souffles » lors de la rencontre artistique « Corps encore », Roubaix, 2018.
La mise en abyme de la performance avec la vidéo « Boca » permet de croiser la fonction du cri dans l’art coréen traditionnel et dans l’art contemporain occidental.
Ce croisement est analysé dans ce qui lie pulsion, corps, création et inconscient. Pour cela les œuvres contemporaines d’Antonin Artaud, Xavier Le Roy et Im Kwon-taeck permettent d’éclairer le rapport entre le « cri hors-sens » et le « cri-mémoire », entre désir, passion et douleur.

par Eun Young Leepark

Lire

mercredi 29 août 2018

Séquences au paysage crié

Crier encore en croyant savoir que c’est vers la ligne de crête qui étire ses dents sur le versant acosmique du rêve pour rejoindre le désastre de rêver le rêve du lointain qu’on convoque qui s’approche vient repart revient s’efface

par Jean-Louis Poitevin

Lire