dimanche 15 décembre 2013

Accueil > Les rubriques > Villes > The old habit

The old habit

, J-huhn Bahk

Une nouvelle série sur les croyances populaires et la foi dans la Corée actuelle

Lorsque j’ai décidé de commencer une nouvelle série sur les croyances populaires et la foi, il m’a semblé naturel de me diriger vers les manifestations des croyances populaires et les temples anciens.

J’ai marché longtemps en direction d’endroits rares et très particuliers de façon à aller au delà de cette évidence. En fouillant des endroits secrets et en m’éloignant de Séoul, je ne pouvais m’empêcher de penser pourtant que je manquais quelque chose d’important et que je cherchais des choses qui ne comptent pour rien dans la visée de mon travail.

En réalité les traces de la foi et des croyances populaires se trouvaient à l’intérieur de notre espace quotidien, recouvertes par la tradition et son héritage, comme des produits de second ordre ou des décors sans importance.

C’est à partir de là que j’ai trouvé l’acte religieux. L’acte comme une vieille habitude, un acte inconscient. J’ai réalisé que l’espace quotidien est comme un mur immense, une toile de fond pour l’acte religieux.

Les endroits qui contiennent cette vieille habitude peuvent être des ruines ou des reliques de l’avenir. Chaque fois que je laissais une empreinte de pas ici et que je tournais mon regard par là, je me remémorais la définition de l’humain, l’homo religiosus, et me demandais si cette définition était toujours aussi pertinente aujourd’hui.

Cette série est une réponse à cette interrogation.

Traduction de l’anglais Christine Lenormand