Romane Charbonnel


Envoyer un message

lundi 2 novembre 2020

Matons !

Comment les lieux d’exposition de l’art et la prison peuvent-ils coïncider ? C’est la question que posent les expositions Prison, au-delà les murs et Prison Miroir qui ont eu lieu conjointement en 2020 au Musée des Confluences à Lyon et à la friche la Belle de Mai à Marseille. C’est également la question à laquelle ce texte tente de répondre.

par Romane Charbonnel

Lire

dimanche 2 février 2020

Œuvre et désœuvrement chez Alberto Sorbelli

C’est de récit et de dissimulation dont traite cette seconde partie. Le dernier mot est laissé à Giorgio Agamben dont la mise en tension avec le droit trouble l’appréhension même du texte.

par Romane Charbonnel

Lire

vendredi 3 janvier 2020

Œuvre et désœuvrement chez Alberto Sorbelli

« La vérité que l’art contemporain ne parvient jamais à exprimer, c’est le désœuvrement, dont il cherche à tout prix à faire œuvre [1]. » De L’usage des corps de Giorgio Agamben à l’usage de Facebook par Alberto Sorbelli.

par Romane Charbonnel

Lire