mercredi 14 mars 2012

Accueil > Les rubriques > Villes > New York remains silent — I/II

New York remains silent — I/II

, Antoine Tricot

Il fallait atteindre New York. Passer l’imposant dispositif de douane et les non moins imposants bas-reliefs à la gloire de l’immigration originelle. Sortir de la nuit, de l’aéroport, du métro. Retrouver l’heure juste. Pour, finalement, émerger au printemps frais et brumeux, flâneur dans Manhattan. À l’écoute de New York.