dimanche 2 février 2020

Accueil > Les rubriques > Société > La banane invisible de Fred Forest

La banane invisible de Fred Forest

sur assiette blanche de limoges

, Fred Forest

Le roi est nu. Il y a encore du chemin à faire avant que le monde de l’art entonne en chœur à sa suite ce slogan.
C’est sur une proposition de la toute nouvelle Galerie Mortier puisqu’elle ouvre avec cette exposition que Fred Forest revient une fois de plus sur le devant de la scène avec l’intelligence et l’humour qui ont fait sa véritable réputation. La suite de cette aventure ne le démentira pas.

Mise à prix $120.000 usd, soit 108,120 €

C’est la première fois que Fred Forest participe à une action SPACE MEDIA qu’il a lui-même contribué à créer, puis à lancer. Comme les autres participants il s’est appliqué ici à remplir comme chacun d’eux l’espace qui lui était dévolu par le protocole arrêté dans le N°158 de la revue ARTENSION, soit une surface vierge de 39.900 mm2.

Conformément à sa pratique connue, Fred Forest s’est emparé de cet espace pour élaborer une œuvre critique à partir d’un fait récent dans l’actualité. Celui de la vente d’une banane par la galerie Perrotin, maintenue accolée sur la cimaise par un double scotch gris. Cette vente a constitué un véritable événement social, médiatique, économique, mondial, et si l’on veut bien également artistique... Pour un montant de 120.000 $ usd lors d’Art Basel Miami 2019 une collectionneuse Française qui passait par là et amie du galeriste a enlevé prestement le lot.

Cet événement de tout premier ordre a inspiré immédiatement notre Fred Forest national, esprit fertile s’il en est, à ourdir son propre Space Media sous la forme d’un dispositif sophistiqué et pédagogique visant à dénoncer les mécanismes du marché de l’art.

Protocole de l’œuvre de Fred Forest

- 1 Il emprunte pour même sujet la banane, mais sa banane à lui est invisible. Posée sur une assiette de Limoges blanche, elle représente en dérision une parfaite nature morte.

- 2 Il propose cette œuvre au prix de 120.000 $ usd, non négociable, à 350 collectionneurs par une correspondance personnelle qui leur adresse. (Prix de référence établi à l’identique sur le prix de référence des Ets Perrotin pour un produit de même nature).

- 3 Les offres d’achats transitent par un Huissier de justice responsable juridique de la conformité de l’opération.

- 4 L’œuvre est exposée au public et aux éventuels acheteurs du 25 janvier au 18 mars 2020 à la Galerie S-Mortier 77 rue Amelot 75011 Paris.

- 5 Le 19 mars en présence de Paul Ardenne critique d’art et de l’artiste, Mr Eric Le Marec Huissier de justice annonce les résultats de la vente.

- 6 Soit l’œuvre est vendue, et donne lieu à la remise du chèque établi au nom de l’Association Mains d’œuvres désignée comme bénéficiaire de la vente. Le champagne est sablé.

- 7 Soit l’œuvre n’a pas trouvé d’acheteur, Paul Ardenne et Fred Forest ouvre le débat sur les raisons de cette mévente dues à la non transparence du marché de l’art et à ses manipulations. L’action présente élaborée par l’artiste ayant valeur de mise en évidence que dans le marché de l’art contemporain entre, deux produits strictement équivalents la distorsion du prix du premier au second et de 120.000 $ usd.

- 8 L’œuvre, La banane invisible de Fred Forest que vous avez actuellement sous les yeux existe certes ici sous sa matérialité intrinsèque, mais elle a été conçue en fait à l’origine pour être un objet (une œuvre) médiatique, qui empruntant tous les canaux d’informations et supports actuels possibles, (activés par l’artiste) est destinée à s’incarner en fait comme une œuvre-information. Une œuvre immatérielle, trouvant son existence même dans tous les espaces d’information confondus, bien au-delà du lieu où vous en prenez vous-mêmes connaissance en ce moment.

- 9 Portant ainsi la dénonciation symbolique qu’elle met en évidence comme élément de vérité latent dans nos sociétés basées essentiellement sur le leurre, le mensonge, la tromperie, l’artifice.

Le seul message que l’artiste veuille faire passer, ici, c’est celui de l’enfant du conte d’Andersen quand il dénonce l’imposture par ses seuls mots : Le roi est nu. Il y a encore du chemin à faire avant que le monde de l’art entonne en chœur à sa suite ce slogan, mais la persévérance étant la mère de toutes les vertus, nous espérons déjà que vous-mêmes l’avez entendu…

Exposition de Fred Forest à la Galerie Mortier
galerie[s]mortier - 77 rue Amelot, 75011 Paris
+33 6 67 31 67 81 - stm@galerie-s-mortier.com

Une exposition en deux temps :
#1 - du 24 Janvier au 8 Février 2020
#2 - Du 11 au 21 mars 2020

Intervention de Paul Ardenne le Jeudi 19 Mars autour de la banane invisible et le marché de l’art.

La série Hors les mur[s]ur les murs #24 par Fred Forest (Nature morte sur Space Média ou banane invisible sur assiette blanche en porcelaine de Limoges) 2019- Éditions galerie[s]mortier
https://www.galerie-s-mortier.com