jeudi 29 juillet 2021

Accueil > Les rubriques > Voir & écrire > L’eczéma de nuit

L’eczéma de nuit

, Laëtitia Bischoff

Promenade textuelle et photographique de haut en bas de la page web, avec nuit et jour, noir et blanc.

Nuit

Je me lève la nuit
pour réveiller tout un tas
d’autres vies
elles réclament droit de cité
elles claironnent l’enfoui
narguent les décisions du jour

J’en ai un paquet
en plus de celle du jour

>>>>>>>>>>>>>>>>>

Le pull rose

montrez-moi votre délinquance
je vous dévoilerai mon pull rose
frais, dès que vous vomissez sa couleur
lui autour de mon nez, j’exulte
je me retire, je me repais

montrez-moi votre nuit
j’en ferais un bruit pour les sourds
un oracle pour les raisonnés
de la javel pour les astigmates
je sourirai

montrez-moi votre argot
j’en ferai de la purée pour les riches
du homard libre
et des coquilles volantes
des joyaux, des savons

le large col de mon pull rose
attire comme une antenne
ce qui sera sa douce enveloppe
je fais confiance à ma délinquance

Fond de cœur

Pour mes pensées
j’ai choisi l’exil
tu rayais le fond de mon cœur.

>>>>>>>>>>>>>>>>>

Mélancolie éprouvée

une mer jolie et forcée

Elle s’éprouve en musique
avec du sable et de la route
sans compagnon
avec tant de fantômes

Même la bière
se traine sur la table

Itinéraire

J’ai changé d’itinéraire en passant par la mer
mes doigts ont façonné des sons embués et harmoniques
des paroles de baleine
Cette petite durée
aura sa corolle
sa vignette de repérage
un chapitre sans lettrage

une nouvelle autoroute sillonne
dorénavant sur ses pilotis
entre la terre et le ciel
et j’y suis, j’ai changé d’itinéraire

>>>>>>>>>>>>>>>>>

Paysage mou

Dans la brume
d’un paysage mou
l’amour s’est débranché