dimanche 31 juillet 2022

Accueil > Les rubriques > Cerveau > L’Irak par-delà les rives

L’Irak par-delà les rives

Maxime Crozet

, Maxime Crozet

Des berges du Tigre et de l’Euphrate, du Chatt-el-Arab (« La rive des Arabes ») jusqu’aux montagnes du Kurdistan, l’Irak, après 30 ans de désastre, est aujourd’hui confronté à de nombreux enjeux sociaux, économiques et politiques, aux menaces sécuritaires qui perdurent et à des défis écologiques grandissants.

Par-delà les rives... ce sont les murmures d’espoir et d’incertitude, parfois de dépit, d’Arabes et de Kurdes, de réfugiés et d’exilés. Ce sont les marais de Mésopotamie qui constituent l’ultime richesse du berceau des anciennes civilisations sumériennes et assyriennes, menacés par la sécheresse et par la pénurie d’eau. C’est le chant de Najmadin du haut de son village kurde, à la frontière iranienne du pays d’Hawraman. Ce sont les récits de familles et de villageois harcelés par Daech, les rêves et les désillusions de jeunes qui se cherchent un avenir. Parfois la désolation. C’est le silence des ruelles ravagées du vieux Mossoul, la résistance et la détermination des Peshmergas (« Ceux qui affrontent la mort »). C’est la ferveur religieuse des villes saintes de Nadjaf et de Kerbala, ou encore les sites archéologiques dévastés et les cités antiques menacées...

Après l’orage, que reste-il du pays des deux fleuves ?

Voir en ligne : www.maximecrozet.wix.com/photography

Reportage effectué en 2021