vendredi 1er juillet 2022

Accueil > Séminaires > Qu’appelle-t-on bifurquer ? > Éducation, enseignement et recherche à l’époque du numérique

Éducation, enseignement et recherche à l’époque du numérique

Séminaire Bifurquer. Séance 4

, Anne Alombert et Michal Krzykawski

La digitalisation des dispositifs de publication et des instruments scientifiques transforme en profondeur les méthodes, les pratiques et les objets des disciplines académiques.

Pour appréhender ce bouleversement épistémique, il est nécessaire de s’interroger sur le rôle constitutif des supports techniques dans les activités scientifiques, et plus généralement, dans les activités de l’esprit. Tel est le projet de l’organologie de l’esprit proposée par Bernard Stiegler, que nous tenterons d’expliciter lors de cette séance, tout en explorant ses implications pratiques et politiques. En effet, à l’époque de l’informatisation des sociétés et de la post-vérité, il devient fondamental de repenser les institutions scolaires et académiques, qui ont pour fonction de produire et de transmettre des savoirs certifiés fondés sur l’exercice de l’esprit critique.

Comment comprendre les effets des technologies numériques sur les capacités mémorielles, cognitives et psychiques ? Comment transforment-elles la pratique des savoirs en général, et celle des disciplines académiques en particulier ? Comment repenser la fonction de l’école et de l’éducation face au psychopouvoir des industries culturelles numériques et à l’économie de l’attention ? Comment faire des supports numériques les vecteurs de nouvelles capacités et de nouveaux savoirs, au principe d’une nouvelle vie de l’esprit individuel et collectif ?

Séance 4 - Éducation, enseignement et recherche à l’époque du numérique, Michal Krzykawski

Séance 4 - Éducation, enseignement et recherche à l’époque du numérique, Anne Alombert

Séance 4 - Éducation, enseignement et recherche à l’époque du numérique, Bertrand de Faye

Séance 4 - Éducation, enseignement et recherche à l’époque du numérique, Questions

Textes de références
. Bernard Stiegler, « Pharmacologie de l’épistémè numérique » in Digital Studies, Organologie des savoirs et technologies de la connaissance, Paris, FYP, 2014.
. Maryanne Wolf, Proust et le calamar, Paris, Éditions Abeille et Castor, 2015.
. Nicholas Carr, Internet rend-t-il bête ?, Paris, Robert Laffont, 2011.