samedi 28 septembre 2013

Accueil > Les rubriques > Cerveau > The Distant Mountains

The Distant Mountains

Déclaration d’artiste / Artist’s Statement

, J-huhn Bahk

Sur une montagne ici, fixant une autre montagne lointaine là-bas, je comprends que le vide et le plein sont tous deux des fins vers lesquelles le mouvement du monde, le courant constant du changement se dirige. / On a mountain here, gazing at another mountain in the distant over there, I realize that emptiness and fullness are both ends where the world’s movement, the constant flow from change heads for.

JPEG - 4.5 ko

Puisque la lumière et l’obscurité ne sont pas des substances opposées mais une question de luminosité, le vide ou le plein sont l’occasion aléatoire d’un mouvement répétitif en boucle faisant circuler les différences, fusion et diffusion. La lune commence à disparaître tandis qu’elle devient pleine.

JPEG - 12.2 ko

Nous ne devrions pas dire que les montagnes représentent le plein et que l’air représente le vide. Nous ne devrions pas attribuer à l’un d’entre eux une subordination à l’autre ; nous devrions plutôt penser qu’ils se soutiennent mutuellement. Et nous ne devrions pas créer une Idée derrière le visible. Ce que nous définirions se retrouverait à l’extérieur de ce qui est défini par nous.

JPEG - 4.4 ko

Je souhaite à mes mots de devenir un bateau vide et à votre esprit de traverser la rivière sur ce bateau. Il serait préférable d’oublier le bateau après la traversée. C’est le début d’un voyage que de chercher sa propre montagne au loin.

JPEG - 8.5 ko

The Distant Mountains (Les Montagnes Lointaines) fait partie de travaux saisissant le dynamisme du paysage est-asiatique à travers la photographie. Dark Light (Lumière sombre), mon premier travail en série, est la traduction photographique d’un lavis sombre à l’encre de Chine et The Distant Mountains est celle d’un lavis clair. Pour représenter le ton pâle et la beauté de la ligne naturelle, j’ai mis au premier plan les sommets embrumés - les plus éloignés dans les paysages traditionnels - et, de cette façon, un vide spatial et sensible a été créé.

JPEG - 4.4 ko

The Distant Mountains n’aurait pas l’intention du lavis à l’encre de Chine moderne ("modern ink-wash painting" : mouvement artistique du peinture abstraite à l’encre des années 90 (Ndt)) mais aurait le rôle et le sens du lavis traditionnel. Un autre monde vers lequel nous regardons pour nous échapper. Ce monde, toutefois, est juste un moyen de nous laisser contempler les montagnes lointaines dans notre esprit ou en nous-mêmes. C’est parce que le paysage réel n’est pas l’état externe mais un reflet du côté intérieur.

JPEG - 16.7 ko

Il n’est pas facile de comprendre quelle valeur ou quel rôle est dévolu à l’art. Je pense seulement que le travail artistique est un miroir pour nous-mêmes, qu’il traduit l’espace vide de la vie aussi bien que l’espace de l’image et donne un nouveau sens à l’émotion et à l’âme des anciens, qui regardaient au-delà de leur soi-dans-la-nature à travers les peintures de paysage.

JPEG - 5.1 ko

As light and dark are not opposing substances but a matter of brightness, emptiness or fullness is a contingent occasion of repetitive, circular movement exchanging between the differences, fusion and diffusion. The moon begins to wane as it becomes full.

JPEG - 6.8 ko

We should not tell the mountains represent fullness and the air represents emptiness. We should not give one of them a function as the basis for another one ; we’d rather think they become the grounds for each other. And we should not create an Idea beyond the visible. What we define would fall outside of what is defined by us.
I hope for my works to become a vacant boat, and your mind to cross the river in the boat. It would be better to forget the boat after crossing. This is the beginning of a journey to search for the distant mountains of your own.

JPEG - 9.1 ko

The Distant Mountains is a part of works to take the East-asian landscape’s pulse through photograph. Dark Light, my first serial work, is photographic translation of deep ink-and-wash painting and The Distant Mountains is of light one. To represent the light tone and the beauty of the natural line, I brought the mountaintops in foggy mist placed at the furthermost end of the traditional landscape to the fore, and thereby spatial, emotional emptiness was created.

JPEG - 6.7 ko

The Distant Mountains would have not modernity and its concern of ink-and-wash painting, but the painting’s role and meaning. Another world where we look at to get away from it all. This world, however, is just a means to let us contemplate the distant mountains in our mind or ourselves. That is because real landscape is not the external state, but a reflection of the inner side.

JPEG - 6.1 ko

It’s not easy to understand what value or role is granted to art. I only think of artistic work to be a mirror for ourselves, give empty space of life as well as the space of image, and impart a new meaning to emotion and spirit of the ancients who looked beyond oneself-in-nature through landscape paintings.

JPEG - 6.3 ko
JPEG - 8.6 ko
JPEG - 5.1 ko