vendredi 30 août 2013

Accueil > Les rubriques > Cerveau > Ta bouche est l’expression du cœur

Ta bouche est l’expression du cœur

Your mouth is the expression of your heart

, Maîtresse Cindy

Maîtresse Cindy, dominatrice et artiste transdisciplinaire vivant à Paris, associe, par la scénographie, les pratiques sadomasochistes à l’esthétisme de la mise en scène du corps dans l’espace.

Maîtresse Cindy, dominatrice et artiste transdisciplinaire vivant à Paris, associe, par la scénographie, les pratiques sadomasochistes à l’esthétisme de la mise en scène du corps dans l’espace.
Loin des clichés stéréotypés, son travail percutant innove dans cet univers et questionne sur le conformisme ambiant du milieu traditionnel du sadomasochisme.
Elle se distingue dans sa démarche par son originalité et sa façon d’aborder ses jeux, en permettant un dépassement de soi dans une approche créative.
Son travail artistique emprunte et intègre des éléments qui relèvent de nombreuses disciplines, telles que :
• la mise en scène, dans son donjon scénographié à l’aide d’installations, telle que « le Monde Cosmique », dispositif transgressif immergeant le public au cœur d’une œuvre fantasmagorique dans laquelle il est à la fois acteur et spectateur, faisant partie intégrante de l’œuvre et non simple regardeur,
• la performance : « Fantasmes des liés », présentée au centre Georges Pompidou,
• l’écriture de textes de poésie (publiés sur son blog) dont « A mes bottes » diffusé sur France Culture,
• la réalisation de films courts (comme « Abysses », projeté au cinéma Le Grand Rex à Paris) ou d’auto-filmages (comme « Je m’appelle Marie », également édité sous la forme d’un livre-objet en latex),
• la création de sculptures interactives, les machines-robots « La fesseuse », et « La pénétreuse », collection du Musée de l’Erotisme à Paris,
• l’accueil en résidence dans son donjon du compositeur Frédéric Acquaviva pour la création de l’œuvre « Le disque », projetée au Palais de Tokyo et au Cabaret Voltaire à Zurich,
• la réalisation de la tenue « Cyber-Domina », vêtement interactif muni d’une caméra et d’un écran LCD.

JPEG
Mistress Cindy, a dominatrix and trans-disciplinary artist living in Paris, combines through scenography sado-masochistic practices and the aesthetics of staging the human body in space.
Far from stereotyped clichés, her striking work innovates in this universe and challenges the atmosphere of conformism that permeates the traditional circles of sado-masochism.
The originality of her approach and her way of handling play scenes aim at breaking down individual barriers in a creative approach.
Her artistic work draws upon and integrates elements from a range of disciplines such as :
• staging, in her scenographed dungeon through installations such as "The Cosmic World". This transgressive arrangement immerses participants in a fantasy work, where they become both actors and spectators, a part of the work itself and no longer simple viewers,
• performance : « Fantasmes des liés », staged at the Pompidou Centre,
• writing poetry (published on her blog), including « A mes bottes » (« At my boots ») broadcast on France Culture,
• making short films (such as « Abysses », shown at the Grand Rex cinema in Paris) or self-filming (such as « Je m’appelle Marie », also published as a latex book-object,
• creating interactive sculptures, the robot-machines « The Spanker » and « The Penetrator », now part of the collection of the Paris Museum of Eroticism,
• accommodating in her dungeon the resident artist Frédéric Acquaviva for creating the work “Le disque”, shown at the Palais de Tokyo (Paris museum of modern art) and at the Cabaret Voltaire in Zürich,
• making the « Cyber-Domina » costume, interactive clothing featuring a camera and an LCD screen.

Voir en ligne : http://www.maitresse-cindy.com/